Claude Piéplu

  • Profil mis à jour le 17/02/2010
  • Nationalité :
    Française
  • Date de naissance :
    09 mai 1923
  • Date de décès :
    24 mai 2006
  • Sexe :
    Homme

La biographie de Claude Piéplu

Enfant de parents divorcés, Claude Léon AugustePiéplu est né à Paris, dans le XIVème arrondissement. A 15 ans il est engagé comme grouillot dans une banque. Bon observateur et d’un naturel joyeux, il amuse la galerie en imitant le personnel de l’établissement.

Claude Piéplu se prend de passion pour le théâtre qu’il découvre à la Comédie Française, et s’inscrit aux cours de celui qui a initié toute une génération de comédiens, Maurice Escande. Il fait ses débuts sur les planches du théâtre des Mathurins en 1944 dans Federigo de Prosper Mérimée avec de prestigieux partenaires à l’instar de Gérard Philipe et Maria Casarès. Par la suite, il intègre la compagnie Renaud-Barrault.

Sa première apparition au cinéma se fait en 1948 aux côtés de Jean-Louis Barrault dans D’homme à hommes. Mais il est rattrapé par le théâtre. Il s’y plonge entièrement et rejoint la compagnie de Jacques Fabbri vers la fin des années 50. Il jouera un nombre impressionnant de pièces, plus de 150, parmi lesquelles on peut citer Du côtéde chez l’autre, en 1970, d’Alan Ayckbourn, L’écoledes femmes de Molière, au Festival du Marais, La Débauche de Marcel Achard en 1973, et Rendez-vous dans cinquante ans en 2001.

Claude Piéplu réapparaît au cinéma dans les années 60 dans La Belle américaine de Robert Dhéry, avec le comique indémodable, Louis de Funès, qu’il retrouvera à plusieurs reprises dans Le Gendarme de Saint-Tropez de Jean Girault ou dans Les Aventures de Rabbi Jacob. Il joue aussi dans Le Glaive et la balance d'André Cayatte, en 1963.

Cet acteur et humoriste a fait aussi beaucoup de télévision. Ses apparitions fréquentes ont largement contribué à sa célébrité. A la veille de Mai 68, il lance un programme d’animation télévisé à son image, drôle et anticonformiste, intitulé Les Shadoks.

Le comédien poursuit sa carrière au cinéma en apparaissant, en 1969, dans Hibernatus d’Edouard Molinaro, dans Le Charme discret de la bourgeoisie,en 1972, de Juan Luis Bunuel, dans Les Noces rouges, en 1973, de Claude Chabrol et dansDéfense de savoir de Nadine Trintignant, en 1973 également.

Il tournera sous la direction de grands cinéastes tels que, Mocky, Berri, Blier, Polanski, Zidi, Costa-Gravas, Milleret bien d’autres. Il compte une quarantaine de films à son actif.

En 1987, il est nommé au César du Meilleur Second Rôle pour sa prestation dans Le Paltoquet de Michel Deville. Il apparaît pour une dernière fois au cinéma dans Astérix et Obélix contre César de Claude Zidi, en 1999.

Claude Piéplu est également un artiste engagé, puisqu’il n’a pas hésité à jouer de sa notoriété pour militer pour des causes comme l’antinucléaire ou la paix. Il est d’ailleurs membre du Conseil Mondial de la Paix.

En 2000, il met fin à sa carrière de comédien et prend sa retraite. Il décède le 24 mai 2006 dans son domicile parisien.

> Son signe astro> Personnalité du prénom Claude> Popularité du prénom Claude

Photos et vidéos de Claude Piéplu

> Toutes les photos
0