Nom de naissance Claude Gensac
Naissance (91 ans)
Acy-en-Multien (Oise)
Genre Femme
Profession(s) Actrice, Interprète
Avis

Biographie

Claude Jeanne Malca Gensac est une comédienne française née le 1er mars 1927 dans la commune d'Acy-en-Multien dans l'Oise.

Passionnée de théâtre, elle quitte la Picardie pour Paris où elle est admise à vingt ans au Conservatoire national supérieur d'art dramatique. Claude Gensac s'y illustre aussi bien dans la tragédie que dans la comédie. A l'issue de sa formation, elle débute sur scène en interprétant presque exclusivement des personnages dramatiques.Au théâtre, elle fait ses premières apparitions en jouant dans les pièces Ombre chère de Jacques Deval et Le Piège à l'innocent, une oeuvre d'Eduardo Sola Franco et mise en scène par Jean Le Poulain en 1953. Parallèlement, Claude Gensac se produit à l'écran à la demande de Sacha Guitry qui lui confie le rôle d'Evelyne, une femme de ménage, dans son film La Vie d'un honnête homme (sorti en 1952), avec Louis de Funès. Ce dernier est rapidement conquis par le talent de l'actrice et ce long-métrage constitue le point de départ d'une longue collaboration entre les deux artistes avec une dizaine de films les réunissant.En 1955, Claude Gensac se sépare de son mari, le comédien Pierre Mondy après quatre années de vie commune. L'année suivante, elle est à l'affiche de la pièce Chaud et froid du dramaturge belge Fernand Crommelynck au théâtre de l'Œuvre, puis apparaît sur la même scène sous la direction de Pierre Valde qui met en scène Cleo de Paris de Fabre Luce. A l'écran, elle fait partie de la distribution élargie de la fiction Les Fanatiques réalisée par Alex Joffé, dont le casting est dominé par Pierre Fresnay et Michel Auclair.Peu de temps après la sortie de ce dernier film, elle épouse le pilote automobile Henri Chemin avec lequel elle vivra près d'une vingtaine d'années.Après les planches et le cinéma, Claude Gensac s'attaque cette fois-ci à la télévision. Le trio formé par Stellio Lorenzi, Alain Decaux et André Castelot fait appel à la comédienne pour jouer le rôle de Marie-Louise dans plusieurs épisodes de leur feuilleton La Caméra explore le temps, qui a alors la particularité d'être tournée en direct.

Le début de la célébrité

Quinze ans après leur premier tournage commun, Claude Gensac et Louis de Funès se retrouvent en 1967 sous la direction du cinéaste Jean Girault à l'occasion de la comédie Les Grandes Vacances. Ils y forment un couple qui est à nouveau réuni dans le film Oscar d'Edouard Molinaro.Dès lors et jusqu'à la disparition de Louis de Funès, Claude Gensac se fait connaître du grand public comme l'épouse au cinéma du plus grand acteur français d'après-guerre qui voit en elle son porte-bonheur. Ainsi, elle est Madame Cruchot dans Le Gendarme se marie, Le Gendarme en balade, Le Gendarme et les Gendarmettes, l'épouse de Hubert Barrère de Tartas dans Hibernatus d'Edouard Molinaro, puis Madame Brisebard dans Jo de Jean Girault. Ces rôles sont une véritable bénédiction pour Claude Gensac, faisant d'elle une valeur sûre du cinéma des années cinquante et soixante, aussi bien qu'ils présentent une sorte de frein à la carrière cinématographique de la comédienne qui ne peut empêcher le fait qu'elle soit cataloguée comme l'éternelle « biche » de Louis de Funès. Si elle poursuit son parcours sur grand écran en jouant pour les réalisateurs Marc Allégret (Le Bal du Comte d'Orgel en 1970), Jacques Lemoine (Le Plumard en folie en 1973), Claude Vital (Le Chasseur de chez Maxim's) ou encore Claude Zidi (L'Aile ou la Cuisse en 1976), c'est surtout à la télévision et au théâtre qu'elle trouve son bonheur. Claude Gensac excelle en effet sur les planches du Théâtre des Variétés en prenant part à La Cage aux folles de Jean Poiret et à L'Etiquette de Françoise Dorin, et évolue sous la houlette de Jean Meyer qui met en scène Le Dindon de Georges Feydeau en 1984, au même titre qu'elle répond à l'invitation de Robert Manuel pour jouer dans J'y suis, j'y reste. Sur le petit écran, elle campe Grenelle, la belle-mère, dans la série Marc et Sophie à partir de 1987. Son retour à la télévision s'effectue en 2005 lorsqu'elle participe à trois épisodes du feuilleton Sous le soleil dans le rôle de Tante Clarisse. Deux années plus tard, elle apparaît sur France 2 dans la série fantastique de huit épisodes intitulée La Prophétie d'Avignon dans laquelle elle est la soeur du gardien du Palais des Papes incarné par François Perrot.A l'été 2008, Claude Gensac renoue avec la scène et donne la réplique à Jean-Pierre Castaldi au Théâtre Déjazet où est donnée une représentation de la comédie policière La Perruche et le Poulet, une oeuvre de Jack Popplewell reprise par Robert Thomas et mise en scène sur les planches du boulevard du Temple par Luq Hamet.Elle revient au cinéma en 2010 mais c'est en 2015 qu'elle est nommé aux César de la Meilleure actrice dans un second rôle pour sa performance dans Lulu femme nue.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2014 Lulu Femme Nue Acteur Marthe
2013 Elle s'en va Acteur Annie
2001 Absolument Fabuleux Acteur mamie Mousson
1986 Poule Et Frites Acteur Françoise
1984 Le gaffeur Acteur Lucienne

Filmographie Série

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Docteur Claire Bellac Acteur -
2015 Canicule Acteur -

Stars associées