Genre Homme
Avis

Biographie

Il est récompensé du prix Goncourt en 1905 pour son roman Les civilisés. Son oeuvre est très abondante : il publie en moyenne deux livres par an entre 1902 et 1955 . Ses romans et récits, inspirés de ses voyages  remportent un vif succès. Ainsi, il s'intéresse particulièrement à la Turquie qu'il a visitée 11 fois à partir de 1902, et surtout au Japon auquel il voue une amitié qui ne s'est jamais démentie. Claude Farrère fut ainsi invité par le gouvernement japonais en 1938 en tant qu'écrivain "indépendant". Au cours de ce séjour, il se rendit en Chine du Nord, en Corée et au Mandchoukouo et fut décoré de l'insigne de deuxième classe de l'ordre du Trésor sacré. Claude Farrère est aussi connu des amateurs de fantastique pour son recueil l'Autre côté, dont certaines nouvelles ont été reprises dans Fiction.Claude Farrère est élu à l'Académie française le 28 mars 1935, le même jour qu'André Bellessort et Jacques Bainville. Il bat de cinq voix son concurrent, Paul Claudel, pour succéder à Louis Barthou au 28e fauteuil. Sur cette élection qu'il jugeait "la plus scandaleuse qui se soit jamais perpétrée quai Conti ", François Mauriac a laissé, dans son Bloc-Notes, quelques lignes pour le moins âpres : " La honte que je ressentis me déniaisa d'un seul coup. J'ouvris les yeux, je regardai au tour de moi, j'observai de plus près cette assemblée auguste, et je compris. C'était notre Pierre Benoît, si gentil, si rusé, né pour l'intrigue, et qui en quinze jours avait noué les fils... c'était l'élection de Charles Maurras que ses disciples préparaient dans un climat politique fiévreux, en ces années d'avant le désastre."  En effet, les sympathies de Claude Farrère durant la seconde guerre mondiale sont troubles, il adhère à sa fondation en 1951 à l'Association de défense de la mémoire du maréchal Pétain avant de mourir, six ans plus tard, à Paris.