Nom de naissance MORIN
Genre Homme
Profession(s) Animateur
Avis

Biographie

 Animateur télé et radio, acteur et musicien français, Christian Morin fait ses études à l’École des Beaux Arts de Bordeaux et à l’École Nationale des Beaux Arts. Détenteur d’un diplôme d’Art graphique et de publicité, il entame sa carrière, au courant des années soixante, dans l’univers de la publicité. Il travaille également en tant que dessinateur humoriste pour le journal Sud Ouest. Pendant la même période, il est graphiste pour la station régionale de FR3. À l’aube de la décennie suivante, Christian Morin officie comme dessinateur humoriste pour de nombreux magazines tels que Lui. Diverses agences de publicité font aussi appel à son talent de graphiste. En 1972, il fait connaissance avec Pierre Delanoé , alors directeur des programmes d’ Europe 1, qu’il intègre la même année. Il commence par animer des émissions le week-end, entre autres le Hit parade. Durant les quinze années qu’il passe dans cette station, il s’est chargé de programmes comme Dimanche Retour, Pile ou face, Séquence Jazz, avec le batteur Moustache, La Boussole, C’est Dimanche, Pousse-Café, ou encore Micro-Climat. En 1987, il passe à RMC, où il s’occupe de la tranche de 11h-12 h30 avec 11 heures chez vous avant de prendre en charge Ils sont fous chez Morin. Ensuite, en 1997, il rejoint l’équipe des Grosses têtes sur RTL. C’est en 1975 qu’il fait ses débuts à la télévision dans Altitude 10000 d’ Alain Jérôme , sur FR3. De 1978 à 1979, on le voit dans Rires et sourires. En 1980, il assure la présentation de Les descendants de Philippe Alfonsi , sur Antenne 2. Pendant la première moitié des années quatre-vingt, il présente des shows mensuels ( Studio 4, La Grande  Roue et Trèfle d’or) sur la Télévision  Suisse  Romande ( TSR). En 1981, il est aux commandes de Les Paris de TF1 de Pierre Bellemare , sur TF1. L’année suivante, il anime Histoire d’en rire de Georges Folgoas , sur la même chaîne. En février 1986, Christian Morin inaugure La Cinq avec l’émission Voilà la cinq, aux côtés de Roger Zabel . Sur cette même chaîne, il présentera, avec Amanda Lear , le jeu Cherchez la femme. À partir de 1987, il présente La Roue  de la Fortune sur TF1, avec Annie Pujol. Diffusée à 19 heures, l’émission remporte un véritable succès en termes d’audience. Elle s’arrêtera cependant en 1992. Fort de cette réussite, il se verra confier par la chaîne hertzienne d’autres programmes en parallèle, notamment Succès Fous avec ses comparses Patrick Roy et Philippe Risoli , Toute la Musique qu’on Aime au Cinéma, Fou Rire, avec Jean Poiret et Jean Carmet , Rires sur la ville, avec Amanda Lear (1990-1993) et le Centenaire de la Tour Eiffel (1989). Il sera toutefois victime d’une politique favorisant les jeunes animateurs sur TF1, en 1993. Ce qui le conduit à intégrer France Télévisions la même année.  En compagnie de Cendrine Dominguez , Christian Morin anime Un pour tous, sur France 2, où il présente aussi Combien tu paries ?. En 1994, il est en charge de la présentation du jeu Cluedo sur France 3. Cette année-là, il présente aussi les Victoires de la Musique sur la deux. Trois ans plus tard, on le retrouve dans Les Grosses têtes de Philippe Bouvard sur TF1. Durant la saison 1999-2000, il présente l’émission de télé-achat Shopping à la une sur TF1. Parallèlement à son activité sur le petit écran, Christian Morin mène une carrière de musicien. Dès 1963, il se produit sur plusieurs scènes européennes, avec sa clarinette (qu’il joue depuis son enfance), aux côtés d’artistes de renom tels que Claude Luter , Buck Clayton, Sergio Mendes , Erroll Garner, Lionel Hampton , etc. Avec son instrument de prédilection, l’artiste français a enregistré quelques albums à succès parmi lesquels nous citons : Aquarella (1991), Esquisse (1992), Couleur Havane (1993) et Paradis-Mélodie (1996).   Il a fait partie du casting de la comédie musicale Envoyez la musique, avec la chanteuse belge Annie Cordy , au Théâtre de la Porte Saint-Martin, en 1982 et 1983. Il est à l’origine du Festival de Jazz d’Andernos. L’académie du Jazz lui a décerné le Prix Sidney Bechet, en 1974. Ayant plusieurs cordes à son arc, il se lance dans le métier de comédien à partir des années quatre-vingt-dix. Au cinéma, il collabore avec le réalisateur Pascal Thomas dans La Dilettante (1998) et Mercredi folle journée (2000). En 2004, il est sous la direction de Maurice Barthélémy , à qui il donne aussi la réplique dans Casablanca Driver . En 2005, il joue dans C’est beau une ville la nuit de Richard Bohringer . En 2007, il rejoint la distribution de Christian d’ Élisabeth Löchen , aux côtés d’ Yvon Martin et Élisabeth Löchen. Côté petit écran, il campe Jacques Maury, un homme d’affaires averti dans la série Plus belle la vie , en 2007. On le voit aussi dans d’autres séries : Navarro (2000 et 2001), Une femme d’honneur (2002), Femmes de loi (2004), Léa Parker (2004), Alice Nevers (2005), etc. Pour ce qui est du quatrième art, Christian Morin a aussi participé à plusieurs pièces telles que Ciel, ma mère (2001), Lettre d’une inconnue de Stefan Zweig (2002 et 2003), SOS Homme seul (2003), Le Vison voyageur (2003), La Berlue (2004), Lili et Lily (2006).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Valentin, Valentin Acteur Marius
2010 Ensemble, Nous Allons Vivre Une Tres, Tres Grande Histoire D'Amour... Acteur Le journaliste
2004 Le P'Tit Curieux Acteur le volailler
2001 Mercredi folle journée ! Acteur ESPOSITO Agenore
1998 La Dilettante Acteur Edmond Rambert

Filmographie Série

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Hôpital souterrain Acteur -

Stars associées