Genre Homme
Avis

Biographie

Il est entre autre à l'origine de Acme Novelty Library Books. Mais qui est Chris Ware ? Bien qu'il soit sans l'ombre d'un doute le plus respecté, admiré et récompensé des artistes du graphic novel, on ne sait que très peu de chose sur la vie de Chris Ware. Il aurait grandit sans son père, aurait lu Peanuts enfant chez sa grand mère dont la mort à un moment ou un autre de sa vie l'affecta beaucoup, à seize ans il aurait quitté son Nebraska natal pour le Texas à seize ans. L'université d'Austin il sera publié pour la première fois dans le journal estudiantin local dans les pages duquel Art Spiegelman le repère avant de l'inviter dans son magazine Raw.  En 1991 Ware quitte le Texas pour Chicago où il tente un master en technique d'impression qu'il abandonnera, n'en retirant qu'une méfiance aiguë des milieux académiques et des théoriciens de l'Art (aussi étonnant que cela paraisse à la lecture de ses livres au design méticuleux, il n'a jamais suivi aucune formation dans le domaine). Il vit à Chicago depuis, où il a logiquement du respectivement épouser et concevoir sa femme Marnie et leur fille Clara. Le style Ware On ne connaît surtout de Chris Ware que son travail et c'est peut-être mieux ainsi. Ses comics sont dessinés dans un style minimaliste et souvent dans de multiples et minuscules cases. Le contraste est flagrant avec le design, la maquette et le lettrage des livres luxueux dans lesquels ils sont publiés. Ils semblent tout droit sorti du début du vingtième siècle, une période dont l'esthétique fascine visiblement Ware, qui réalise presque tout son impressionnant travail à la main. Il y a en fait une unité dans cette apparente dualité : ses bédés sont faites pour être lues plutôt qu'admirées et, comme chacune des lettres minutieusement tracées à la main de ses mots, ses dessins sont autant « écrits » que « dessinés ».  Certains trouvent à ce design toujours parfaitement contrôlé un côté aseptisé qui empêche l'émotion. Le travail de Ware est pourtant entièrement consacré aux émotions : culpabilité, solitude, angoisse, incompréhension, inconfort... Chris Ware ne se concentre pas sur le côté ensoleillé de la vie. Son oeuvre la plus connue, Jimmy Corrigan raconte l'histoire d'un gamin abandonné par son père qui grandit pour devenir un vieux puceau timide et amer, de son père qui le retrouve des années plus tard, de la gêne et la déception de leurs retrouvailles. Chris Ware retrace les origines de cette histoire sur tout un siècle de solitude avec une finesse et une justesse exceptionnelles mariée à une maîtrise narrative remarquable. Comme pour ses collections de strips plus court Quimby The Mouse et Acme Novelty Library, il n'y a simplement aucun autre livre au monde qui ressemble à ça.  Chris Ware travaille aujourd'hui sur deux graphic novel : Building Stories qui parle d'une célibataire unijambiste qui craint de mourir seule et de l'immeuble dans lequel elle vit, et Rusty Brown, l'histoire d'un collectionneur de figurines trop vieux pour son passe temps.En bonus, une vidéo de Quimby the mouse :