Nom de naissance Menges
Genre Homme
Avis

Biographie

Chris Menges est un directeur de la photographie, réalisateur, producteur et cadreur anglais. Il est né le 15 septembre 1940 à Kingston, dans le Herefordshire en Angleterre.Chris Menges grandit dans un milieu artistique. Son père n’est autre que le fameux compositeur et directeur musical Herbert Menges. Sa formation, qu’il entame aux débuts des années soixante, se fait directement sur le terrain. Il s’essaie à plus d’une discipline du cinéma : il officie comme assistant-monteur auprès de Derek Knight, s’initie à la réalisation sous la houlette d’Alan Forbes et occupe le poste de cadreur pour le long-métrage Pas de larmes pour Joy de Ken Loach en 1967.Ce dernier le rappelle pour Kes en 1970, puis l’engage en tant que directeur de la photographie sur quatre de ses films (Black Jack en 1979, The Gamekeeper en 1980, Regards et sourires en 1981 et Fatherland en 1986). Entre-temps, ayant accumulé suffisamment d’expérience, Chris Menges choisit de se tourner vers le documentaire. Il signe alors le film East 103rd Street en 1981, qui dénonce le trafic de drogue. Il en assure avec brio la réalisation, la direction photo ainsi que la production.Deux années plus tard, Chris Menges remporte l’Evening Standard Award du Meilleur Technicien pour le film Local Hero (1983), signé Bill Forsyth. D’autres récompenses, et non des moindres, attendent ce touche-à-tout du septième art : deux Oscars de la Meilleure Photographie pour La Déchirure en 1985 et Mission en 1986, tous deux réalisés par Roland Joffé, ainsi que plusieurs distinctions lors des BAFTA Awards et les Boston Society of Film Critics Awards.Toujours en tant que directeur de la photographie, il met son savoir-faire au service de Jim Sheridan pour The Boxer en 1997 et de Sean Penn pour The Pledge en 2001.Parallèlement, Chris Menges s’intéresse de plus près à la réalisation. Grâce à son film Un Monde à part, dont le récit se déroule à Johannesburg durant les années soixante, il reçoit le Grand Prix du Jury et le Prix de la Critique œcuménique lors du Festival de Cannes en 1988. Jodhi May, Jeroen Krabbé et Barbara Hershey en sont les principaux protagonistes.Il continue dans la mise en scène et signe Criss Cross en 1992, Le Deuxième père en 1994 et The Lost Son en 1999.Chris Menges renoue ensuite avec sa fonction de directeur de la photographie, prenant part notamment à Criminal (2004), Tickets (2005), Chronique d'un scandale (2006), Stop-Loss (2008) et The Reader (2008).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1998 The lost son Réalisateur -
1994 Le deuxieme pere Réalisateur -
1992 Criss Cross Réalisateur -
1987 Un monde a part Réalisateur -

Stars associées