Genre Homme
Avis

Biographie

Bryan Rice est la dernière incarantion de la culture pop dans son avatar danois qui cartonne avec des pop songs adolescentes concernées. Son image mode est mondialiste et il plaît, sans même qu'on sache qu'il est européen du nord...    Ce chanteur danois né en 1978  démarré sa carrière en ramant comme choriste de studio ou chanteur de démo. Pour survivre, il était réceptioniste dans un hôtel, jusqu'au moment où, envoyant une démo au producteur Remee, un vétéran du groupe pop danois SOAP, celui-ci l'a signé sur le label qu'il montait alors pour EMI, Boom Records, sans même l'avoir rencontré.  Impressionné par le charisme, la voix et le potentiel de Bryan, celui-ci le fit enregistrer de suite l'album Confessionnal dont le premier titre No Promises se retrouva sur la BO du film à succès (danois) Nynne. Ce single, a commencé sa carrière par six mois de rotation lourde sur les radios et en haut des top danois à l'automne 2005, avant d'être repris par le gagnant de l'édition 2006 de X-Factor Shayne Ward, qui a lui, atteint la seconde position des charts anglais. Homeless Heart, second single et Can't Say I'm Sorry ont aussi bien fonctionné. Le dernier titre issu de l'album a été Where Do You Go? Nommé meilleur chanteur masculin danois en 2006 aux Zulu Awards, son second studio album Good News est sorti courant 2007, propulsé par le titre I Lied et cela apporta à Bryan son premier disque d'or pour les 20.000 copies écoulées dans son pays, et un disque de platine pour les 13 000 téléchargements associés au seul No Promises. Pas mal dans un monde du disque en crise, sur un si petit marché...  Bryan Rice a ensuite entamé une tournée qui l'a rendu célèbre jusqu'en Afrique du Sud. Depuis, la série continue et le succès qui va avec. Il est assez drôle qu'en Californie, un "Rice-Boy"  soit un amateur de voitures japonaises customisées à mort, pour faire comme s'il possédait un véhicule rapide, quand il s'agit en fait d'un modèle de série dont le moteur n'a pas été modifé. La culture pop a de ces détours...