Bruno Ganz ©ABACA

Bruno Ganz

Bruno Ganz ©ABACABruno Ganz ©ABACA
  • Profil mis à jour le 16/09/2013
  • Nationalité :
    Suisse
  • Date de naissance :
    22 mars 1941 (âge : 73 ans)
  • Sexe :
    Homme
  • Profession :
    Acteur
  • Voir la discographie complète de Bruno Ganz sur Music-story.com

La biographie de Bruno Ganz

  • IL A DIT Ne pas jouer dans sa langue, c'est un défi : il y a toujours quelque chose à conquérir. C'est aussi très stimulant : dans une autre langue, on échappe à l'ennui. Télérama N°3279 (17 novembre 2012)

Bruno Ganz est un acteur suisse né le 22 mars 1941 à Zurich. Il est célèbre pour ses rôles dans les films Nosferatu, fantôme de la nuitLes ailes du désir, Si loin, si proche, L'ami AméricainL'Homme sans âge, La Chute et Sans Identité.

Suisse allemand, Bruno Ganz commence sa carrière en 1961 au théâtre, mais pour cela il quitte la Suisse et se rend à Berlin. Là-bas, il fonde avec Peter Stein, la compagnie Berliner Schaubühne et se fait remarquer par Gustav Knuth, un célèbre acteur outre-Rhin.

Au cinéma, Bruno Ganz commence sa carrière en 1967, dans le film Haut les mains de Jerzy Skolimowski mais après cette première expérience, Bruno Ganz décide de se consacrer entièrement au théâtre. D'ailleurs, en 1972, il est proclamé acteur de l'année en Allemagne pour son rôle dans la pièce Ignorant und der Wahnsinnige. Il est également acclamé par la critique en 1975 pour son rôle dans la pièce Sommergäste.

Débuts au cinéma (bis)

En 1976, n'ayant plus rien à prouver sur les planches, il revient au cinéma, dans le film La Marquise d'O... d'Eric Rohmer. Cette année-là il tourne également dans le premier long métrage réalisé par Jeanne Moreau : Lumière.

En 1977, Wim Wenders lui offre l'occasion de donner la réplique à Dennis Hopper dans L'Ami Américain puis c'est Peter Handke qui le recrute pour La Femme Gauchère. Il partage alors l'affiche avec Edith CLEVER, Michael Lonsdale et Gérard Depardieu. A cette époque là il passe également sous la direction de Franklin J. Schaffner (Ces garçons qui venaient du Brésil - 1978), Werner Herzog (Nosferatu, Fantôme de la nuit - 1979), Jean-François Adam (Retour à la bien-aimée - 1979) ou encore Claude Goretta (La Provinciale - 1981) et Volker Schlöndorff (Le Faussaire - 1981).

Durant la fin de la décennie 1980 et la décennie 1990, Bruno passe la majorité de son temps au théâtre, ce qui ne l'empêche pas pour autant d'apparaître à l'écran à plusieurs reprises, notamment pour Wim Wenders, dans Les Ailes du désir (1987) et Si Proche, Si Loin (1992). Il retrouve également Peter Handke pour L'Absence (1992). En 1993, Steven Spielberg lui propose le rôle d'Oskar Schindler pour son film La Liste de Schindler mais Bruno Ganz refuse. Le rôle échouera finalement à Liam Neeson, qui livre une prestation auréolée par la critique. En 1996 Bruno Ganz accepte néanmoins le rôle d'Antoine de Saint-Exupéry dans le biopic documentaire Saint-Ex d'Anand Tucker. En 1998 il tourne également pour le réalisateur grec Théo Angelopoulos dans L’Éternité et un jour.

Un Hitler plus vrai que nature

Dans les années 2000, Bruno retrouve les plateaux de cinéma d'une manière plus régulière, apparaissant notamment dans les films La Nuit d'Epstein (U. Egger), Luther (E. Till), Un Crime dans la tête (J. Demme) et surtout La Chute. Olivier Hirschbiegel lui confie alors le rôle d'Adolf Hitler dans ce film qui narre les dernières heures du régime nazi, dans le bunker berlinois du Führer, pendant la bataille de Berlin. Dans ce film Bruno livre une prestation exceptionnelle. A partir d'enregistrement, il retrouve le timbre d'Adolf Hitler et s'imprègne de la personnalité du personnage le plus controversé de l'Histoire contemporaine. C'est incontestablement le film qui l'a fait connaître auprès du grand public.

Après le succès international de La Chute, Bruno continue son petit bonhomme de chemin. En 2006 il est à l'affiche de Vitus, puis l'année suivante Francis Ford Coppola lui offre un rôle dans L'Homme sans âge aux côtés de Tim Roth et Matt Damon. En 2008, il retrouve Angelopoulos pour La Poussière du temps et apparaît dans le film La Bande à Baader. En 2009 il rejoint Kate Winslet et Ralph Fiennes au casting de The Reader de Stephen Daldry.

En 2011, il tourne aux côtés de Liam Neeson, Diane Kruger, Frank Langella et Sebastian Koch dans le thriller Sans Identité de Jaume Collet-Serra puis l'année suivante c'est à Marina Hands et Josiane Balasko qu'il donne la réplique dans le film Sport de filles de Patricia Mazuy sur un scénario de Simon Reggiani, le fils de Serge Reggiani. Cette année-là il rejoint également la distribution du film Un train de nuit pour Lisbonne de Bille August, un film en salles en 2013.

Vie privée

Côté vie privée Bruno Ganz est marié à Sabine, mais le couple, s'il n'a pas divorcé, ne vit plus ensemble. Ils ont eu un fils. Bruno Ganz vit entre Zurich, sa ville natale, Berlin, sa ville d'accueil, et Venise, la ville qui le fascine.

> Son signe astro> Personnalité du prénom Bruno> Popularité du prénom Bruno

Dernières news sur Bruno Ganz

0