Genre Homme
Avis

Biographie

 Bruce Bégout est à 42 ans, l'un des philosophes français les plus fins et respectés. Maître de conférences à l'université de Bordeaux, Bégout est l'auteur de nombreux ouvrages philosophiques, essais et d'un roman qui ont la particularité de tisser une phénoménologie du quotidien assez originale.  Phénoménologie des lieux communs Son travail alterne les oeuvres courtes et éclairantes destinées au plus grand nombre et des ouvrages plus ambitieux et pointus comme La Découverte du quotidien, paru en 2005, et qui est pour l'heure son livre le plus dense, personnel et marquant.  Il s'est fait connaître et a été plébiscité par les magazines non spécialisés et branchés à l'occasion de deux ouvrages, Zéropolis. L'Expérience de Las Vegas (2002) et Lieu commun. Le motel américain (2003). Bruce Bégout y introduit, au travers d'une démarche qui rappelle la psychogéographie, l'idée selon laquelle des lieux (Las Vegas, les motels), des topographies, des organisations urbaines ou périurbaines, portent une signification civilisationnelle, un sens phénoménologique et sont capables, pour faire simple, de dire des choses sur leur époque. Dans ces deux ouvrages, Bégout se fait remarquer par sa capacité à s'intéresser à des phénomènes originaux, des « choses que tout le monde a sous les yeux », mais également par un traitement très littéraire et poétique de ses sujets. Il fait du motel, par exemple, un lieu emblématique de l'Amérique, un lieu taillé pour le passage, l'arrêt, le fugace, un lieu d'exposition, périssable et mystérieux, idéal pour accueillir les bandits et les couples adultères, un lieu qui capture l'espace et l'étranger (l'extérieur) et le transforme en espace domestique (l'intériorité) pour quelques heures.  Son analyse qui n'est pas si éloignée, sur ce point, des travaux de emmanuel levinas (sur la maison) résonne, appliquée à l'espace moderne et cinématographique américain, avec une grande force. Bégout devient pour beaucoup le « philosophe du quotidien ». Comme edmund husserl, dont il emprunte plusieurs notions clés, Bégout est un philosophe aux yeux écarquillés, furieusement contemporain et qui sait lire dans les lignes de la réalité comme dans un livre ouvert. Sur ces deux essais, il brille par son approche du mouvement et de la mobilité permanente, qui modifient notre perception de l'espace. Ce rapport spécifique entre le temps et le lieu l'amène à définir son thème de prédilection : le rapport au quotidien et au familier, à l'ennui et à la motivation humaine pour la vie en société dans un environnement libéral.  Poétique du familierCette tendance est confirmée en 2004 par la parution d'un roman épatant : L'Eblouissement des bords de route (dont on peut lire une excellente chronique ici), qui le pose en philosophe du regard, s'arrêtant sur son pays et donnant des descriptions hypnotiques, mélancoliques de notre univers périurbain. Bégout parle des parkings, des supermarchés, des caddies, de la frénésie de consommation et, par extension, de la satisfaction impossible du désir (de posséder) qui caractérise les sociétés occidentales.  Ces thèmes ressurgiront dans La Découverte du Quotidien qui questionne, entre autres, le rapport de l'homme moderne au quotidien, perçu comme une fabrication permanente de chaînes mais qui peut, par le travail, philosophique notamment, devenir un espace salutaire de liberté. Avec cet ouvrage, Bégout livre une analyse passionnante et progressiste, même si elle aurait pu être resserrée pour gagner en impact. Bégout est un philosophe qui prend le temps de penser.  En 2008, il publie un essai sur George Orwell, l'un de ses auteurs favoris, De la décence ordinaire. Bégout n'y parle pas du contrôle et de 1984, comme tout le monde, mais s'intéresse particulièrement à la « common decency », cette prédisposition morale qu'il considère occultée par l'ordre social et qui fait que l'homme, quel qu'il soit, prend soin spontanément de ses semblables. Cette notion produite depuis Orwell est à l'origine d'une refondation ambitieuse de l'humanisme à partir de l'éthique et mérite le détour. En 2009, Bruce Bégout publiera un nouveau roman, Sphex.