Bérénice Bejo portrait
Avis: 
Date de naissance: 
06 juillet 1976 (âge : 40 ans)
Sexe: 
Femme
Profession: 
Actrice

Biographie: 

Bérénice Bejo est une actrice Franco-argentine née le 7 juillet 1976 à Buenos Aires et célèbre pour ses rôles dans les films Meilleur espoir féminin, 24 heures de la vie d'une femme, Oss 117 : Le Caire, nid d'espions, The Artist et Le Passé. En couple avec le réalisateur Michel Hazanavicius, elle est la fille du cinéaste argentin Miguel Bejo.

Dès son plus jeune âge, son père, Miguel Bejo, réalisateur, lui transmet sa passion pour le cinéma. Née à Bueno Aires, elle quitte l'Argentine avec sa famille en 1979 pour fuir la dictature militaire qui sévit depuis 1976 en Argentine et qui durera jusqu'en 1983.Bérénice Bejo arrive donc en France à trois ans et passe son enfance à Rambouillet. En France, son père décide de l'inscrire à des cours de théâtre, et elle débute sa carrière de comédienne à l'âge de 20 ans, en 1996, en apparaissant dans des courts-métrages comme Enceinte ou lesbienne et dans des téléfilms comme Le juge est une femme, Julie Lescaut, mais surtout dans la série Un et Un font Six, dans laquelle elle interprète Sophie pendant 3 ans aux côtés de Brigitte Fossey et Pierre Arditi.

Premier rôle au cinéma

Le réalisateur Abdelkrim Bahloul la remarque et lui offre son premier rôle au cinéma dans Les Soeurs Hamlet (1998). Seulement deux ans après ses débuts sur grand écran, elle est nommée César du Meilleur espoir féminin pour sa prestation dans… Meilleur espoir féminin de Gérard Jugnot. Dès lors, elle est de plus en plus sollicitée.On la voit à l’affiche des drames Passionnément (2000), de Bruno Nuytten  et La Captive  (2000), de Chantal Akerman. Elle est même sollicitée outre-Atlantique pour jouer aux côtés d’Heath Ledger dans Chevalier (2001), de Brian Helgeland. De retour en France, Marie-France Pisier  lui offre un rôle dans Comme un avion  (2002) et  Laurent Bouhnik lui donne l’opportunité de donner la réplique à Michel Serrault dans 24 heures de la vie d'une femme (2003).

OSS 117 : la reconnaissance du public

Sa cote ne fait qu’augmenter, à tel point que Steve Suissa fait appel à son talent d’actrice à deux reprises : dans Le Grand rôle (2004) et Cavalcade (2005). Bien que le succès soit au rendez vous pour la jeune actrice, celle-ci est loin de choisir la facilité. Elle prend des cours de portugais afin de pouvoir jouer dans Sans elle... (2005), d’Anna da Palma. En 2006, elle change de registre et opte pour la comédie grand public avec OSS 117, Le Caire nid d'espions, film dans lequel elle donne la réplique à Jean Dujardin et qui lui permet de se faire un nom auprès du grand public.

En 2007, on la voit dans des films plus sombres tels que 13m2 (2007), de Barthélémy Grossmann . Mais c’est surtout sa performance dans La Maison (2007), de Manuel Poirier qui est à souligner. Le cinéma d’auteur est en effet une première pour l’actrice. Le réalisateur l’a choisie car il trouvait qu’elle faisait plus jeune que son âge et qu’elle était donc parfaite pour incarner la jeune Chloé. L’année suivante, elle est à l’affiche de la comédie Modern Love de Stéphane Kazandjian  avec Alexandra Lamy.

The Artist : Bérénice au sommet

En 2011, 5 ans après Oss 117 dans lequel elle partageait l'affiche avec Jean Dujardin, elle retrouve l'acteur pour le film The Artist de Michel Hazanavicius, son compagnon. Le film, muet, lui offre alors un rôle de poids mais un défi de taille, défi relevé de la plus belle des manières puisque The Artist est acclamé par la critique et fait frissonner le Festival de Cannes où il a été présenté. Elle décroche même une nomination aux Golden Globes, aux Oscars en tant que Meilleure Actrice dans un second rôle et aux César pour Meilleure actrice, César qu'elle remporte en février 2012. Une année 2012 faste pour l'actrice qui devient maîtresse de cérémonie du Festival de Cannes, succédant ainsi à Mélanie Laurent. Elle rejoint par la suite le casting du film Populaire de Régis Roinsard avant de tourner au côté Tahar Rahim sous la direction d'Asghar Farhadi dans Le Passé en 2013, un film qui concourt pour la Palme d'Or lors du Festival de Cannes 2013. Et l'actrice rafle encore une fois un beau trophée puisqu'elle remporte le Prix d'interprétation féminine grâce au Passé. Mais elle décroche également une nomination aux César 2014 dans la catégorie Meilleure actrice. Par la suite, le public peut la retrouver à l'affiche du film Au bonheur des Ogres de Nicolas Bary face à Raphaël Personnaz et Emir Kusturica.

En 2014, après avoir tourné dans Le dernier diamant pour Eric Barbier, elle retrouve son mari sur le tournage de The Search.

Vie privée

En couple depuis de nombreuses années avec le réalisateur, Bérénice Bejo et Michael Hazanavicius sont les parents d'un garçon, Lucien, né en 2008, et d'une petite Gloria, née en septembre 2011.

Commentaires sur Bérénice Bejo

Dernières news sur Bérénice Bejo

14/06/2016 - 16:15

Premières images du nouveau film du cinéaste franco-vietnamien Tran Anh Hung qui emmène un beau casting français.

14/05/2016 - 13:00

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs, le nouveau film de Joachim Lafosse nous fait pleurer avec Bella de Maître Gims.

13/05/2016 - 11:45

Présenté en ouverture de la Quinzaine des réalisateurs, Fais de beaux rêves de Marco Bellochio est une oeuvre complexe et virtuose.

13/05/2016 - 11:30

Bérénice Bejo se met à l'italien dans Fais de beaux rêves de Marco Bellochio, en ouverture de la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2016. Rencontre.

Les plus vues