Nom de naissance Levinson
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur, Acteur, Scénariste
Avis

Biographie

Réalisateur, scénariste, producteur et acteur, Barry Levinson est né le 6 avril 1942 à Baltimore, dans le Maryland. Il est célèbre pour ses films Good Morning, Vietnam, Rain Man, Avalon, Bugsy, Sleepers, The Bay, ainsi que pour ses séries Oz, Borgia et Copper.C’est dans sa ville natale qu’il fréquente le Forest Park Senior High School, dont il est diplômé en 1960, avant de rejoindre l’American University à Washington D.C. Bien qu’il réussisse assez bien ses études, il décide de partir à Los Angeles suivre sa vocation, travailler dans le milieu artistique.Une fois installé, il travaille à l’Oxford Compagny tout en suivant des cours de comédie, d’improvisation et de production et en s’exerçant à l’écriture dans des Comedy Clubs et des shows télévisés dès 1967 tels que Marty Feldman Comedy Machine, Lohman and Barkley Show, Tim Conway Show et The Carol Burnett Show. Sa participation active et réussie à ces programmes sera récompensée par deux Emmy en l’espace de trois ans. En 1975, il épouse Valerie Curtin, écrivain et scénariste, puis rencontre l'année suivante le réalisateur Mel Brooks. Ils travaillent ensemble sur deux films : La Dernière folie de Mel Brooks en 1976 et Le Grand Frisson en 1977. Pour ces deux longs métrages Mel Brooks officie à la réalisation et Levinson à l'écriture du scénario (il s'octroie même un petit rôle dans les deux productions). L’écrivain enchaîne avec Justice pour Tous de Norman Jewison en 1979 qu’il coécrit avec son épouse et qui lui vaut une nomination aux Oscars.Première réalisationArtiste aux dons multiples, il est fortement inspiré par son étroite collaboration avec les réalisateurs qui finissent inévitablement par lui transmettre l’envie de passer lui-même derrière la caméra. C’est en 1982 qu’il endosse pour la première fois le rôle de metteur en scène avec Diner, une comédie satirique de nouveau nommée aux Oscars qu’il écrit et produit lui-même et pour laquelle la maison de production MGM lui accorde un budget de moins de 5 millions de dollars. Ses débuts s’avèrent des plus réussis puisqu’il est nommé pour l’Oscar du Meilleur Scénario. L’histoire du film se déroule dans sa Baltimore natale, cadre de prédilection pour lui puisqu’il y situera plusieurs autres de ses projets, notamment Tin Men en 1987 et Liberty Heights en 1999. C’est aussi en 1982 que Curtin et Levinson divorcent et que le réalisateur rencontre sa future deuxième épouse, Dianna Rhodes.Les années 80 sont celles de Levinson par excellence. Il s’y achemine vers sa consécration avec Le Meilleur (avec Robert Redford et Robert Duvall) en 1984. Le film lui vaut l’encensement de la critique qui reconnaît désormais son statut mérité de réalisateur talentueux. En 1986 il vise un public plus jeune avec Le Secret de la pyramide, une variation sur la jeunesse de Sherlock Holmes dont le scénario a été écrit par Chris Columbus.Premiere collaboration avec Dustin HoffmanIl enchaîne avec Good Morning, Vietnam, sorti en 1988 et nommé, entre autres, aux Oscars et aux BAFTA. Mais c’est plus tard, cette même année, qu’il signe son œuvre phare qui marquera toute sa carrière et forcera le respect de ses pairs et du public à l’échelle internationale. Rain Man est nommé dans huit catégories aux Oscars et en rafle quatre : Meilleur Film, Meilleur Réalisateur, Meilleur Acteur (pour Dustin Hoffman) et Meilleur Scénario. De plus, outre le mérite de dévoiler le potentiel dramatique de Tom Cruise, le film, devenu une référence du genre depuis, connaît un succès public et commercial fracassant à travers le monde.Fort de cette indéniable réussite, Levinson continue dans une lignée qui ne cesse de confirmer son statut aussi envié que mérité. Il réalise et produit Avalon en 1990, Bugsy en 1991 et Toys en 1992, mais ces films ne remportent pas le succès escompté. En revanche, Levinson renoue avec les cimes du box-office en réalisant le thriller mâtiné d'érotisme Harcèlement en 1994 (le film oppose Michael Douglas à Demi Moore). La même année le réalisateur signe aussi la comédie dramatique Jimmy Hollywood.De plus en plus de télévisionConnu pour avoir des acteurs fétiches, il fait de nouveau appel à Dustin Hoffman pour trois autres de ses grands succès : Sleepers en 1996, Des hommes d'influence en 1997 et Sphère en 1998. En 1999 et 2000, le réalisateur s'illustre avec les satires sociales et politiques Liberty Heights puis Une comédie sans prétention. A côté de cela, il produit notamment Donnie Brasco et En pleine tempête.En 2001, il sort Bandits avec Bruce Willis, Billy Bob Thornton et Cate Blanchett. En 2003, il publie une première nouvelle partiellement autobiographique et située dans le Baltimore des années 60, Sixty-Six, et en 2004 réalise la série The Jury. En 2008, Levinson réalise Panique à Hollywood avec, à son affiche, un casting prestigieux incluant Robert De Niro, Bruce Willis et Stanley Tucci.À 67 ans, en 2009, le réalisateur-producteur-scénariste-écrivain revient avec PoliWood, un documentaire sur les Conventions Nationales Democratiques et Republicaines de 2008 et les liens troubles unissant la politique et Hollywood aux États-Unis. Il faut ensuite attendre l'année 2013 et la sortie de The Bay pour retrouver un film de Levinson sur les écrans. Entre temps, il réalise le téléfilm La Vérité sur Jack, produit les séries Borgia et Copper et joue dans le téléfilm Muhammad Ali's Greatest Fight de Stephen Frears.En 2015, il revient derrière la caméra pour The Humbling dans lequel il met en scène Al Pacino.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Envy Réalisateur -
2015 Panique à Hollywood Réalisateur -
2015 Man Of The Year Réalisateur, Scénariste -
2015 The Humbling Réalisateur, Producteur -
2015 Rock The Kasbah Réalisateur -

Stars associées