Nom de naissance Atom Egoyan
Naissance (58 ans)
Le Caire Égypte
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur, Scénariste, Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Atom Egoyan est un réalisateur, scénariste et producteur canadien d'origine arménienne né le 19 juillet 1960 au Caire. Il est célèbre pour ses films Exotica, De beaux lendemains, Ararat ou encore Captives.Ses parents, Arméniens réfugiés en Egypte, ont embarqué pour l’ouest du Canada alors que Atom était âgé de trois ans. Il a donc grandit à Victoria, dans la province canadienne de la Colombie-Britannique. A l’âge de 19 ans, il se lance dans des études de relations internationales et s’intéresse, en parallèle, à la musique et à l’art dramatique. C’est inspiré de sa passion pour la musique et le théâtre et l’influence d’auteurs tels que Samuel Beckett et Harold Pinter, qu’il écrit sa première pièce de théâtre et quatre courts-métrages. Son diplôme en poche, il se lance dans la mise en scène pour la télévision et le cinéma. Le jeune metteur en scène se fait remarquer au festival de Sundance avec des réalisations telles que Open House, Peep Show ou encore Howard in Particular, qui traitent de sujets comme l’obsession ou le fétichisme.Les recettes de son film Open House, vendu à Canadian Braodcast Corporation, permet à Atom Egoyan de financer en majorité son premier long métrage : Next of Kin, qui élève Egoyan au rang des grands espoirs de la scène cinématographique canadienne. Il enchaîne, par la suite, avec des longs-métrages comme Family Viewing (1987), The Adjuster en 1991 et Calendar (1993). Mais c’est grâce à son film Exotica, en 1994, qu’il signe son premier vrai succès commercial et qu’il décroche, dans la foulée, le Prix de la Critique internationale au Festival de Cannes 1994. Trois années après la consécration au Festival de Cannes, il est à nouveau récompensé pour l’adaptation à l’écran de De Beaux Lendemains, Grand prix du jury à Cannes qui lui vaut également une nomination aux Oscars dans la catégorie Meilleur Réalisateur. En 2002, son film Ararat, qui traite du génocide arménien, reçoit quant à lui le Prix Génie du Meilleur Film. Après avoir dirigé Kevin Bacon et Colin Firth dans Where the Truth Lies en 2004, il retrouve une nouvelle fois la compétition officielle du Festival de Cannes avec La vérité nue.Si son film Adoration (2009) est également présent au Festival de Cannes, c'est au Festival de Toronto qu'il présente Chloé en 2010. Cette année-là il est tout de même présent à Cannes, mais en tant que président du jury de la Cinéfondation et des courts-métrages. Il réalise ensuite Devil's Knot (2013), qui n'est pas distribué en France contrairement à son film Captives, qui est sélectionné au Festival de Cannes 2014.Vie privéeAtom Egoyan  est marié à Arsinée Khanjian avec qui il a un fils, Arshile. Le couple a choisi ce prénom pour rendre hommage au peintre arménien Arshile Gorky, auquel Egoyan a consacré un court métrage.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Citadel (Documentaire) Réalisateur -
2015 Captives Réalisateur, Scénariste -
2015 Les 3 Crimes de West Memphis Réalisateur, Scénariste -
2015 Krapp' S Last Tape (Téléfilm) Réalisateur -
2015 Rewind This (Documentaire) Acteur Lui-même

Stars associées