Nom de naissance MILLER
Nationalité Américain
Genre Homme
Avis

Biographie

Deuxième fils d’un couple d’immigrants polonais juifs issus de la classe moyenne, Arthur Miller voit le jour le 17 octobre 1915 au cœur du quartier de Brooklyn à New York.De père illettré (Isadore Miller) et de mère enseignante (Augusta), le jeune garçon grandit dans Manhattan jusqu’en 1929, année durant laquelle la Grande Dépression ruine l’affaire familiale (son père était tailleur de vêtements féminins prospère), obligeant toute la famille à s’installer à Harlem. Ces circonstances représentent la première, dans l’ordre chronologique, des trois influences majeures qui marqueront l’écriture de Miller. Dramaturge précoce, il n’a que 8 ans lorsqu’il assiste à la représentation de sa première pièce au Schubert Theatre. Il fréquente alors la Public School 24 de Harlem où il poursuit ses études de 1920 à 1928.Intégrant la Lincoln High School de Brooklyn, il est bien plus doué dans les disciplines physiques qu’intellectuelles et tire alors, selon ses propres dires, ses seules idéologies des journaux Hearst.Voyant ses demandes respectivement rejetées par les universités du Michigan et de Cornell, il se résigne à travailler dans un entrepôt de pièces détachées pour automobiles où il a rendez-vous avec la deuxième influence principale de son œuvre ; l’antisémitisme dont il est alors victime. Mais la vocation littéraire en lui est bien plus forte que les apparences, les circonstances ou les préjugés. Il finit donc, en 1934 et à force d’économiser, par arracher une place à l’Université du Michigan où il poursuit des études de journalisme et de théâtre.Lecteur profondément attaché à des auteurs tels que Charles Dickens et Fedor Dostoïevski, il porte son intérêt sur le théâtre classique grec, troisième des influences majeures de son œuvre. Il est également particulièrement fasciné par l’écriture d’Henrik Ibsen.Honors at Dawn, la toute première pièce officielle et professionnelle du dramaturge est écrite en 1936 pour le compte de l’Avery Hopwood Award.En 1938, Miller décroche son diplôme en anglais, et est exempté, très peu de temps après, de service militaire pendant la Seconde Guerre mondiale en raison d’une blessure de football américain, souvenir de ses années universitaires. En 1948, il fait la connaissance, par le biais d’Elia Kazan, de l’actrice Marilyn Monroe.L’année suivante, il écrit Mort d’un commis voyageur qui est la première pièce dans l’histoire de la littérature américaine à remporter le prix Pulitzer, trois Tony Awards et le New York Drama Critics Circle Award.Les Sorcières de Salem, parue en 1953, est jouée à Broadway le 22 janvier de la même année. L’année 1956 lui apporte son lot d’émotions fortes ; il y est d’abord honoré par son ancienne université qui lui accorde un Doctorat honoraire de Humane Letters. Mais il est également accusé par les enquêteurs maccartistes d’être procommuniste, et est questionné à ce sujet par la Commission des activités non américaines.Admettant ayant assisté à certaines réunions d'auteurs sponsorisés par le parti communiste en 1947, il nie pourtant l’accusation qu’on porte contre lui et va jusqu’à refuser de dévoiler les noms des autres auteurs présents durant ces réunions. Cette prise de position lui vaudra d’être déclaré coupable d’outrage au Congrès en 1957 avant d’être acquitté, l’année suivante, par la cour d’appel américaine. Il épouse, cette même année, Marilyn Monroe pour laquelle il écrit le premier script de cinéma de sa carrière ; Les Désaxés. Le film sort sur grands écrans en 1961, année même du divorce du dramaturge et de la légendaire actrice. Ironiquement, c’est durant un reportage effectué par l’agence Magnum sur Les Désaxés que Miller rencontre la photographe autrichienne Inge Morath qu’il épouse le 17 février 1962. De leur union naitront deux enfants ; Rebecca et Daniel. Selon le biographe Martin Gottfried, Daniel est né atteint du syndrome de Down (trisomie 21). Il est alors placé par son père dans un établissement spécialisé dans le Roxbury. Bien que Morath lui rende régulièrement visite, Miller préfère, quant à lui, ignorer complètement son existence, allant jusqu’à ne pas l’évoquer dans son autobiographie qu’il publie en 1987 (Timebends).Inge Morath s’est éteint le 30 janvier 2002, année durant laquelle le dramaturge remporte le prix de littérature espagnol Principe de Asturias (en tant que maître indiscuté du théâtre moderne) et rencontre la jeune artiste de 34 ans Agnes Barley qu’il déclarera, en 2004, vouloir épouser.La mort sera la plus rapide ; elle emporte Arthur Miller le 10 février 2005, suite à un cancer et à des années d’insuffisance cardiaque. Il avait alors 89 ans.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2001 Eden Acteur le père
1996 La chasse aux sorcieres Scénariste -
1989 Chacun Sa Chance Scénariste -
1960 Le Milliardaire Scénariste -
1960 Les désaxés Scénariste -

Stars associées