Nom de naissance Wenger
Nationalité Français
Genre Homme
Profession(s) Entraîneur
Avis

Biographie

Arsène Charles Ernest Wenger voit le jour le 22 octobre 1949 à Strasbourg. C’est dans l’établissement de ses parents qu’Arsène Wenger se découvre une véritable passion pour le football après voir côtoyé l’équipe du FC Duttleheim. Il fait ses premiers pas sur un terrain de foot en jouant comme amateur.De gardien de but, il devient ensuite défenseur avant de rejoindre le club amateur de l’Association sportive de Mutzig. Parallèlement à ses activités sportives, Arsène Wenger obtient à Strasbourg, une licence en électrotechnique ainsi qu’une maitrise en économie. Après des années de football amateur, il devient footballeur professionnel à l’âge de 24 ans au sein du FC Mulhouse présent dans le championnat de D2.Après un passage en National aux côtés de l’AS Vauban de Strasbourg, Arsène Wenger intègre à l’âge de 29 ans le RC Strasbourg évoluant en Division 1. En 1979, il gagne avec son équipe le Championnat de France. Après trois saisons passées plus sur le banc de touche que sur le terrain, Arsène Wenger met fin à sa carrière de footballeur professionnel. Il ne quitte pas pour autant le milieu du ballon rond, bien au contraire. Doté d’impressionnantes capacités d’analyses et une vraie intelligence dans sa vision du jeu, il décide de devenir entraineur et passe son diplôme à Paris.Il est engagé dans la foulée en 1981 par le RC Strasbourg, club dans lequel il a évolué, pour prendre les rênes du centre de formation. Deux ans plus tard, il prend la direction de l’AS Cannes pour devenir entraineur adjoint. En 1984, il prend du gallon et devient l’entraineur de l’Association Sportive de Nancy Lorraine. Après trois saisons passées en Lorraine, il est recruté par l’AS Monaco. Sa vision du jeu fait recette et l’équipe remporte la même année le Championnat de France. Après une Coupe de France remportée avec le club monégasque en 1991, Arsène Wenger est écarté du club en 1994 après une série de mauvais résultats.Il rebondit la même année à des milliers de kilomètres de l’hexagone. Il est en effet engagé par les responsables du Nagoya Grampus pour redresser le club japonais. Mission réussie pour Arsène Wenger qui remporte avec son équipe la Coupe du Japon.Après 18 mois passés au Japon, il retourne en Europe et atterrit en Angleterre. Il prend les commandes en 1996 du club d’Arsenal après le licenciement du précédent entraineur. L’arrivée d’Arsène Wenger à la tête de ce club anglais mythique ne passe pas inaperçue. Totalement inconnu de l’autre-côté de la Manche, il suscite de nombreuses interrogations. Mais les doutes se dissipent rapidement face à l’efficacité de l’entraineur.Dès sa première saison en tant qu’entraineur, Arsenal retrouve le haut du classement anglais et rafle la troisième marche du podium. Un an plus tard, le club fait le doublé Coupe et Championnat d’Angleterre. Ces très bons résultats permettent à Arsène Wenger d’entrer dans l’histoire du football anglais. Il devient en effet le premier entraineur non britannique à réaliser avec son équipe ce doublé.Après deux saison où le succès est au rendez-vous, Arsène Wenger doit affronter une période creuse où les désillusions sportives se succèdent. Face aux mauvais résultats engrangés par Arsenal, il décide de modifier l’effectif du club et de recruter de nouveaux joueurs de talent. Il mise notamment sur deux joueurs français : Robert Pires et Thierry Henry.L’arrivée de sang frais parmi les joueurs fait du bien à Arsenal. Le club retrouve des couleurs et réalise en 2001 un nouveau doublé historique. En 2003, Arsenal entre dans l’histoire en restant invaincu lors de la saison qu’il remporte haut la main.Encore à la tête d’Arsenal en 2012, Arsène Wenger affiche un palmarès impressionnant avec le club anglais : 3 championnats d’Angleterre remportés, 4 Coupe d’Angleterre, 4 victoires au Community Shield ou encore 3 victoires à l’Emirates Cup. Seul bémol : les finales perdues par Arsenal en 2000 dans la Coupe de l’UEFA et en 2006 dans la Ligue des Champions.Ses talents d’entraineur lui ont également permis de remporter de nombreuses distinctions. Après avoir reçu la Légion d’honneur en 2002 et avoir été fait officier d’honneur de l’Ordre de l’Empire Britannique en 2003, Arsène Wenger a notamment été élu meilleur entraineur français en 2008.Efficace au bord du terrain et dans les vestiaires, Arsène Wenger fait également profiter certains médias français de ses connaissances en matière de ballon rond. Il collabore régulièrement comme consultant pour TF1 pour les matchs de l’équipe de France. Il a également commenté en 2010 la Coupe du Monde aux côtés de Christian Jeanpierre et Bixente Lizarazu.Côté cœur, il est marié depuis de nombreuses années à Annie Brosterhous, une ancienne basketteuse de haut niveau qui a notamment participé aux Jeux Olympiques dans l’équipe française. Le couple a une fille, Leah, née en 1997.