Antonia Bird
Avis: 
Date de naissance: 
31 décembre 1958 (âge : 54 ans)
Date de décès: 
24 octobre 2013
Nationalité: 
Britannique
Sexe: 
Femme
Profession: 
Réalisatrice

Biographie: 

Antonia Bird est une réalisatrice et productrice de cinéma britannique décédée le 25 octobre 2013 et célèbre pour ses films Prêtre, De l'amour à la folie, Face et Vorace. Elle réalisa également plusieurs téléfilms est épisodes de séries comme Inspecteur Morse et MI-5.Née en 1959 à Londres, elle viendra tardivement au cinéma : elle commence sa carrière en dirigeant un théâtre londonien, et passera à la réalisation dans les années 80 en tournant des épisodes du soap opera EastEnders, des séries télé Casualty, Inspecteur Morse, etc. Elle est remarquée en 1994 en remportant un trophée BAFTA (les César anglais) pour son téléfilm Safe (sur des ados SDF) : la même année, elle tourne son premier long-métrage pour le cinéma, Prêtre, qui raconte la crise de foi d’un ecclésiastique homosexuel (Linus Roache), dans le style hyperréaliste anglais à la Ken Loach. C’est sur ce film qu’elle fait la rencontre de Robert Carlyle, qui joue l’amant du personnage principal et deviendra son acteur fétiche.Le scandale de PrêtreAvec Carlyle et l’’écrivain Irvine Welsh (Trainspotting), elle fonde un studio de production, 4Ways Pictures. Ovationné au Festival de Sundance, distribué aux Etats-Unis la même année que Kids de Larry Clark par Miramax, le studio d’Harvey Weinstein, Prêtre fit scandale car Miramax, alors en deal avec Disney, fut accusé de faire la promotion de la pédophilie et de vouloir salir l’Eglise. Weinstein, habitué de la promo provoc', voulut sortir le film un Vendredi Saint mais dut faire marche arrière et Prêtre empoisonna un peu plus les relations difficiles Disney/Miramax. Bird enchaîne aux Etats-Unis avec Mad Love, road-movie romantique avec Drew Barrymore et Chris O’Donnell, qui ne connaîtra guère le succès (et ne sortit en France qu’en 2003 en DVD).Dernier film pour le cinémaAntonia Bird revient en Angleterre avec le polar classique Face (1997), dans lequel Robert Carlyle joue un gangster qui se bat autour d’un magot. Dans Face, on croise aussi Lena Headey, et on retiendra la première et unique apparition au cinéma du chanteur de Blur Damon Albarn. En 1999, elle remplace à la demande de Robert Carlyle le réalisateur Milcho Manchevski pour diriger Vorace : film atypique, produit dans la douleur, glauque et plein d’humour noir, à la BO détonante (co-dirigée par Damon Albarn), Vorace racontait la fondation de l’Amérique avec férocité en mélangeant western et film de cannibale. Le film, dans lequel Guy Pearce joue un soldat des USA de 1848 face à un Carlyle psychopathe, ne fut pas assez remarqué en son temps et reste une exception dans la carrière de Bird - il s’agit de son dernier film pour le cinéma.Retour à la téléElle repartit en Angleterre à ses téléfilms et ses épisodes de séries télé comme MI-5. Elle reçoit en 2009 un nouveau BAFTA pour son documentaire Off By Heart, sur un concours de poésie écrites par des enfants. En 2013, elle revenait sur le devant de la scène en réalisant quatre des six épisodes de la première saison de The Village, une série avec John Simm (Life on Mars) saluée par la critique qui raconte la vie d’un petit village de la campagne anglaise de 1914 à 1920.Le 25 octobre 2013, Bird meurt à 54 ans. Le fidèle Robert Carlyle a salué la mémoire de la réalisatrice sur Twitter : "Quelle triste journée. RIP Antonia Bird. Adieu ma belle amie."

Films réalisés par Antonia Bird

PREMIERE ACTU

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

Les plus vues