Anne Marivin

Anne Marivin

Anne Marivin Anne Marivin
  • Profil mis à jour le 01/03/2012
  • Nationalité :
    Française
  • Date de naissance :
    23 janvier 1974 (âge : 40 ans)
  • Sexe :
    Femme

La biographie de Anne Marivin

Actrice française, Anne Marivin est née à Senlis en 1974 en France.

Elle commence sa carrière dans le domaine du théâtre juste après sa sortie du Cours Florent en 1994. Elle interprète alors Shakespeare, Marivaux, Jean-Claude Amyl (Se trouver), ou encore Marius Constant (Teresa de Sade). Anne Marivin apparaît par la suite dans des séries telles que La Kiné (1999), Père et Maire (2001) et Tel père, tel flic (2002).

Elle fait ses débuts au cinéma dans quelques courts-métrages, parmi lesquels La Vieille Barrière (1997) de Lyèce Boukhitine et Pique-nique (1997) d’Hervé Bastien. En 1999, la jeune actrice française décroche son premier rôle dans un long-métrage, 1999 Madeleine de Laurent Bouhnik.

Férue de comédie depuis son plus jeune âge, elle enchaîne des apparitions dans plusieurs projets de ce genre. Elle collabore avec Michel Munz dans Ah ! Si j’étais riche, avec Jean-Pierre Darroussin, en 2002. Guillaume Canet lui confie le rôle d’une assistante dans son premier long-métrage Mon idole, avec François Berléand et Diane Kruger. Elle donne ensuite la réplique à Alain Chabat et Gad Elmaleh dans Chouchou de Merzak Allouache avant de retrouver Guillaume Canet en 2003 dans Narco de Tristan Aurouet et Gilles Lellouche.

Toutefois, c’est en 2004 qu’elle se fait véritablement connaître du public pour son rôle d’Anne la Clodette dans Podium de Yann Moix, une comédie sur la vie et les tribulations d’un sosie de Claude François, interprété par l’exubérant Benoît Poelvoorde. Dans ce film, elle joue également aux côtés de Jean-Paul Rouve et Julie Depardieu.

Poursuivant sur cette lancée, elle incarne une spationaute et une vendeuse respectivement dans Un ticket pour l’espace (2005) avec Kad et Olivier, et Prête-moi ta main (2006), deux comédies d’Éric Lartigau. Ce dernier long-métrage, dans lequel les rôles principaux sont tenus par Charlotte Gainsbourg et Alain Chabat, remporte un immense succès auprès du public. Lors de la même année 2006, sous la direction, une fois de plus, de Guillaume Canet, elle interprète une secrétaire dans le thriller Ne le dis à personne.

L’année 2006 est aussi marquée par sa belle prestation dans la série de M6 Alice et Charlie de François Charlent, avec Édouard Montoute, et dans le court-métrage de Douglas Attal, Santa Closed.

En 2007, Anne Marivin fait partie du casting du thriller Truands de Frédéric Schoendoerffer, aux côtés de Benoît Magimel et Béatrice Dalle. La même année, elle est à l’affiche d’une nouvelle comédie, Pur week-end d’Olivier Doran, avant de participer en 2008 à l’un des plus grands succès cinématographiques français, le film de Dany Boon, Bienvenue chez les Ch’tis. Elle y campe le rôle d’une postière du nom d’Annabelle Deconninck, aux côtés de Dany Boon, Line Renaud ou encore Kad Merad. Elle rejoint ensuite la distribution du premier film de Jean-Paul Rouve, un biopic sur le gangster Albert Spaggiari, intitulé Sans arme, ni haine, ni violence.

En 2009, elle tourne avec des comédiens confirmés comme Franck Dubosc dans Incognito d’Éric Lavaine, Richard Berry dans Le Coach d’Olivier Doran, et enfin Gérard Jugnot et Gérard Lanvin dans Envoyés très spéciaux de Frédéric Auburtin, comédie abordant de manière légère le sujet délicat de la guerre en Irak.

> Son signe astro >Personnalité du prénom Anne > Popularité du prénom Anne

Dernières news sur Anne Marivin

0

La filmographie de Anne Marivin