Nom de naissance Andrex
Naissance
Marseille, France
Décès
Nationalité Français
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Andrex est un chanteur et acteur français. De son vrai nom André Jaubert, il est né le 23 janvier 1907 à Marseille. Il fréquente l’école Copello où il fait la rencontre de Fernandel, qui deviendra son ami et partenaire au cinéma. C’est toutefois dans le monde de la chanson qu’Andrex commence sa carrière. Il se produit d’abord dans des cafés-concerts, avant de fouler, à partir de la fin des années vingt, la scène de l’Alcazar de Marseille, grâce à Maurice Chevalier.Il se fixe à Paris en 1930 et, aidé par sa notoriété grandissante, il écume avec succès de nombreuses salles, dont le Concert Mayol. Ainsi, Henri Varna le remarque et le recrute au Casino de Paris, en 1932. Sa verve et ses interprétations scéniques lui permettent d’accéder au statut de vedette, jouant dans les music-halls parisiens les plus prestigieux : Bobino, Théâtre de l’Empire, L’ABC. Emboîtant le pas à toute une ribambelle d’artistes marseillais, qui ont profité de l’arrivée du cinéma parlant pour se lancer dans une carrière d’acteur, Andrex joue en 1931 dans Une Idée de génie, un court-métrage de Louis Mercanton. Après avoir interprété son premier long-métrage, Toine de René Gaveau, en 1932, il donne la réplique à son comparse Fernandel dans Le Coq du régiment de Maurice Cammage, l’année d’après. Les deux acteurs joueront ensemble dans une vingtaine de films, parmi lesquels Angèle (1934) de Marcel Pagnol, Barnabé (1938) d’Alexander Esway, Simplet (1942) de Fernandel, Le Mouton à cinq pattes (1954) d’Henri Verneuil, ou encore La Bourse et la vie (1965) de Jean-Pierre Mocky. Il tourne également avec Jean Gabin dans Monsieur (1963) de Jean-Paul Le Chanois, dans lequel il incarne un malfrat dupe.Aux antipodes de son naturel jovial, qui est un des facteurs ayant facilité sa réussite dans l’univers du spectacle, on voit souvent Andrex dans la peau de personnages déplaisants. Il est un mauvais garçon dans Angèle (1934) de Pagnol et dans Un Carnet de bal (1937) de Julien Duvivier, un truand dans Circonstances atténuantes (1939) de Jean Boyer, un bourreau des cœurs dans La Bonne Étoile (1942) de Jean Boyer, un trafiquant dans Manon (1949) d’Henri-Georges Clouzot, un chef de bande dans Boniface somnambule (1950) de Maurice Labro, un contrebandier dans La Table aux crevés (1951) d’Henri Verneuil. Affecté par la disparition de sa femme l’actrice Ginette Baudin en 1971, le comédien français s’éloigne peu à peu des plateaux de tournage au cours de cette décennie, apparaissant seulement dans quelques téléfilms comme Le Petit théâtre de Jean Renoir. Il fait sa dernière apparition au cinéma dans Cap Canaille de Juliet Berto et Jean-Henri Roger, en 1983.Continuant parallèlement sa carrière de chanteur, Andrex émerveille le public avec des tubes tels que La Samba brésilienne, Comme de bien entendu, ou Y’a des zazous dans le métro. On lui doit aussi la chanson Chez Bébert, d’où il tirera le titre de ses mémoires On ne danse plus la java chez Bébert, parus en 1989.Andrex décède le 10 juillet 1989 à Paris, des suites d’un arrêt cardiaque.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 L'heroique monsieur boniface Acteur Charlie
2015 Simplet Acteur Rascasse
2015 La bonne etoile Acteur CARISSOL Maurice
2015 Derriere la facade Acteur LAURENT André
2015 Une femme dans la nuit Acteur le charbonnier

Stars associées