Nom de naissance Mantegna
Genre Homme
Profession(s) Peintre
Avis

Biographie

Né dans une petite ville de Vénétie, Mantegna est formé par le collectionneur d'art antique et peintre Francesco Squarcione à Padoue, ville ouverte aux dernières tendances artistiques et à l'humanisme. Dès l'âge de dix-sept ans, Mantegna reçoit sa première commande de fresques pour la chapelle Ovetari de l'église des Eremitani (fresques presque entièrement détruites lors d'un bombardement en 1944). L'artiste y démontre l'influence majeure de l'Antiquité sur son oeuvre par la fermeté et la solennité des figures. Comme Uccello ou Piero della Francesca, Mantegna est obsédé par les enjeux de la perspective (son Christ mort est l'étude de raccourci la plus célèbre de l'histoire de la peinture), qu'il applique dans des espaces imaginaires, peuplés de figures intemporelles comme des statues peintes (ainsi dans les différentes versions du Martyre de Saint Sébastien). Dans le Retable de San Zeno (1456-1459), Mantegna crée une unité idéale des figures prises dans le réseau de la perspective. Les scènes de la prédelle sont les plus célèbres : la créativité et le dynamisme du peintre s'y affirment dans la composition comme dans le chromatisme.En 1460, Andrea Mantegna est invité à la cour de Ludovico de Gonzague, duc de Mantoue. De 1467 à 1474, il réalise la décoration de la « Chambre des Epoux » du palais ducal, où il réalise pleinement sa vision humaniste. Les personnages de la famille Gonzague sont placés dans un milieu idéal, devant une cité imaginaire, sous une voûte où est exécutée une perspective feinte qui donne au lieu des proportions illusionnistes. Mantegna inaugure ainsi la peinture scénographique, qui trouvera son accomplissement à l'âge baroque.Quelques oeuvres majeures :Fresques pour la chapelle Ovetari de l'église des Eremitani de Padoue (à partir de 1448)Retable de San Zeno (1456-1459, Vérone, église San Zeno ; deux prédelles au musée des Beaux-Arts de Tours, une au Louvre)Le Martyre de saint Sébastien (1457-1459, Paris, musée du Louvre)Décor de la « Chambre des Epoux » du palais ducal de Mantoue (1467-1474)Le Christ mort (1480-1490, Milan, Pinacothèque Brera, ill.)Madone de la Victoire (1496, Paris, musée du Louvre)