André Pousse ©ABACA

André Pousse

André Pousse ©ABACA André Pousse ©ABACA
  • Profil mis à jour le 02/07/2013
  • Nationalité :
    Français
  • Date de naissance :
    20 octobre 1919
  • Date de décès :
    09 septembre 2005
  • Sexe :
    Homme
  • Professions :
    Acteur, Sportif

La biographie de André Pousse

  • IL A DIT Attention, j'ai un témpérament de tueur, mais pas d'assassin, nuance ! France Dimanche N°2870 (21 juillet 2000)

André Joseph Pousse est un cycliste français devenu acteur. Né le 20 octobre 1919 à Paris, il est mort le 9 septembre 2005 à Gassin, dans le Var, à l'âge de 85 ans. Il est célèbre pour ses rôles dans les films Le Pacha, Le Clan des Siciliens, Un Flic, La Septième compagnie au Clair de Lune et Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ.

Né après la Première Guerre mondiale dans le 5ème arrondissement parisien, André Pousse passe son enfance dans le quartier latin avec son père, un commissaire de police d'origine catalane, et sa mère, d'origine auvergnate.

Très sportif, André commence à boxer avant d'avoir une révélation pour le cyclisme. Dans les années 1940, il se lance comme cycliste professionnel et participe à sept reprises aux Six jours du Vel' d'Hiv', course qu'il remporte à chaque fois. André devient dès lors une star en France.

A 30 ans, au début des années 50, il met un terme à sa carrière sportive et entretien à cette époque une relation avec Edith Piaf. Les deux tourtereaux seront d'ailleurs victime d'un accident de voiture ensemble.

André et Lautner, Pousse et Audiard

Ce n'est que dans les années 60 qu'André entreprend sa reconversion en acteur de cinéma. En 1963, il décroche son premier rôle dans D'où viens-tu Johnny de Noel Howard puis c'est Georges Lautner qui le dirige dans Ne nous fâchons pas (1964). Il retrouve d'ailleurs Lautner à plusieurs reprises au cours de sa carrière, pour Fleur d'Oseille (1968), Le Pacha (1968) et Quelques messieurs trop tranquilles (1973).

Il tourne également à plusieurs reprises pour Michel Audiard qui lui offre des rôles dans ses films Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages (1968), Une veuve en or (1969), Le drapeau flotte sur la marmite (1971), Elle cause plus, elle flingue (1972) et Bons baisers à lundi (1974).

D'autres grands cinéastes s'offrent également ses services, comme Henri Verneuil pour Le Clan des Siciliens (1969), Jean-Pierre Melville pour Un Flic (1972) ou encore Robert Lamoureux pour La Septième compagnie au clair de lune (1977). Le public peut également le retrouver à l'affiche du film Deux heures moins le quart avant Jesus-Christ de Jean Yanne. Ces dernières apparitions sur grand écran il les fera en 1999 dans les films L'Âme-sœur de Jean-Marie Bigard et dans Comme un poisson hors de l'eau de Hervé Hadmar.

Télévision, écriture et nuits parisiennes

Mais outre sa carrière au cinéma, André Pousse a beaucoup joué pour la télévision, dans de nombreux téléfilms et séries comme Max le débonnaire, Au théâtre ce soir, Madame le juge, Sam et Sally, Le Privé, Les Bœuf-carottes ou encore Frank Riva.

André Pousse a également écrit plusieurs livres : Touchez pas aux souvenirs (1989), Histoire sur le pouce (2001) et J'Balance pas, J'raconte (2005), son autobiographie.

Il fut également le directeur artistique du Moulin Rouge et le fondateur de La Loco, une célèbre boîte de nuit parisienne. Frédéric Lievain lui a d'ailleurs consacré un documentaire en 2002, intitulé André Pousse, l'homme aux 5 vies. Il fut également l'un des meilleurs "clients" de Raphael Mezrahi pour ses fausses interviews.

Seulement, le 4 septembre 2005, au volant de sa voiture, une piqûre de guêpe l'a conduit à l'accident. Hospitalisé à l’hôpital de Gassin, il succombe à ses blessures le 9 septembre. Il avait 85 ans et a été inhumé au cimetière de La Garde-Freinet, dans le Var.

> Son signe astro > Personnalité du prénom André > Popularité du prénom André

Photos et vidéos de André Pousse

> Toutes les photos
0