Nom de naissance Alfredo Mayo
Genre Homme
Profession(s) Image, Interprète
Avis

Biographie

Alfredo Mayo est un acteur de théâtre, de cinéma et de télévision espagnol. De son nom complet Alfredo Fernández Martínez, il est né le 17 mai 1911 à Barcelone.Il fait ses débuts sur les planches avec la compagnie théâtrale d’Ernesto Vilches, avant de faire son entrée au cinéma en jouant un petit rôle dans le film El ciento trece (1935). Il tourne ensuite dans le film du Portugais José Leitão de Barros, Las tres gracias (1936), où il prête ses traits au poète Manuel Maria de Barbosa du Bocage.Après avoir pris part à la guerre civile au sein de l’armée de l’air, Alfredo Mayo retrouve les plateaux de cinéma pour jouer dans La florista de la reina (1940) d’Eusebio Fernández Ardavín. Très vite, il tient le haut d’affiches de films comme ¡Harka! (1941) de Carlos Arévalo, où il joue aux côtés de Luchy Soto. Il retrouve cette dernière dans Escuadrilla d’Antonio Román.Il joue ensuite dans les films de Juan de Orduña, notamment ¡A mí la legión! (1942), où il se glisse dans la peau du légionnaire Grajo. Il partage ensuite la vedette avec Antoñita Colomé dans El frente de los suspiros (1942), puis donne la réplique à Amparo Ribelles dans Deliciosamente tontos (1943).Sous la direction de Carlos Arévalo, il tourne dans Arribada forzosa (1944), avec Silvia Morgan, et Su última noche (1945), où côtoie Paola Bárbara. Alfredo Mayo collabore également avec le réalisateur Arturo Ruiz Castillo à deux reprises : Obsesión (1947) et El santuario no se rinde (1949). Il accompagne par la suite Luís Prendes et Rafael Durán dans le mélodrame de Ladislao Vajda, Séptima página (1950), et joue dans le film de Pedro Lazaga, Hombre acosado (1952).Durant les années cinquante, il commence à perdre son statut de vedette et se contente de rôles secondaires, notamment dans El último cuplé de Juan de Orduña, Quince bajo la lona d’Agustín Navarro et Mission in Morocco (1959) d’Anthony Squire et Carlos Arévalo.En 1966, Alfredo Mayo évolue face à la caméra de Carlos Saura dans le drame La Chasse, où il tient le rôle de Paco aux côtés de José María Prada et Ismael Merlo. Suite à ce film à succès, il reçoit le prix du Meilleur Acteur du Cercle Espagnol des Écrivains de Cinéma (CEC). Deux ans plus tard, avec le même réalisateur, il a Geraldine Chaplin pour partenaire dans Peppermint frappé. Il est une nouvelle fois récompensé par le CEC pour son interprétation dans le film dramatique, Los desafíos, composé de trois sketches réalisés par José Luis Egea, Víctor Erice et Claudio Guerín. Sa carrière est bel et bien relancée, et il multiplie les tournages : Dans les replis de la chair de Sergio Bergonzelli (1970), La Cloche de l'enfer (1974) de Claudio Guerin ou encore El chiste d’Eduardo Manzanos Brochero (1977).On le retrouve également dans des films étrangers, dont la comédie de Richard Balducci Trop jolies pour être honnêtes (1972), où il accompagne Bernadette Lafont et Jane Birkin. Alfredo Mayo joue aussi dans La lettre écarlate (1972) de Wim Wenders et dans l’adaptation de Ken Annakin du roman de Jack London, L'Appel de la forêt, avec Charlton Heston et Michèle Mercier.Dans les années quatre-vingt, on retient notamment ses passages dans la comédie corrosive de Luis García Berlanga, Patrimonio nacional (1981), le film Cecilia (1981) de Humberto Solas, et La Leyenda del tambor (1982) de Jorge Grau, où il joue le rôle du grand-père. Alfredo Mayo s’éteint le 19 mai 1985 à Palma de Majorque, deux jours après son soixante-quatorzième anniversaire.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Les Legions De Cleopatre Acteur César Auguste
1993 Kika Directeur de la photographie -
1973 La Cloche De L'Enfer Acteur don Pedro
1970 Arriva Sabata Acteur A
1967 Peppermint frappé Acteur Pablo

Stars associées