Alain Chabat ©VISUAL

Alain Chabat

Alain Chabat ©VISUALAlain Chabat ©VISUAL
  • Profil mis à jour le 24/04/2013
  • Nationalité :
    Français
  • Date de naissance :
    24 novembre 1958 (âge : 55 ans)
  • Sexe :
    Homme

La biographie de Alain Chabat

  • IL A DIT « Parfois, je me dis que je vais partir un road-movie à la cool avec une équipe réduite. Je commence à écrire, mais je finis toujours par taper : "Et Là, une armée de Vikings entre dans le champ" » Première N°422 (Avril 2012)

Alain Chabat est un acteur, réalisateur, scénariste et producteur de cinéma français né le 24 novembre 1958 à Oran et célèbre pour avoir fondé Les Nuls avec Chantal Lauby, Dominique Farrugia et Bruno Carette. Il est également célèbre pour ses films La Cité de la Peur, Gazon Maudit, Le Gout des Autres, Didier, Astérix et Obélix Mission Cléopâtre, RRRrrr !!!, La Science des rêves, Sur la piste du Marsupilami, Turf et Les Gamins.

Né à Oran, en Algérie, Alain Chabat arrive en France à l’âge de cinq ans. Élève on ne peut plus agité, il fréquente un peu plus d’une dizaine d’établissements, entre la sixième et la terminale. Il développe alors une passion pour la bande dessinée et la musique. Alain Chabat commence alors par faire quelques timides incursions dans l’univers de la BD en tant que dessinateur avant de trouver sa voie sur les ondes.

Au début des années 1980, il travaille pour Radio Andorre et comme pigiste, pour l’émission L’Oreille en coin sur France Inter. Ensuite, il devient animateur sur Radio Monte-Carlo (RMC) pendant deux ans. Il y est surnommé Gonzo et y présente de nombreuses émissions. Il se fait ainsi remarquer et se fait engager par Pierre Lescure pour animer Les Enfants du rock en 1982. En 1984, celui-ci l’embauche lorsqu’il crée, avec André Rousselet, la nouvelle chaîne cryptée Canal+. Il y présente d’abord la météo, puis quelques mois plus tard, 4C+ aux côtés de Stéphane Sirkis. Peu après, on lui confie une revue de presse dans Zénith, présentée par Michel Denisot, et l’animation d’un magazine hebdomadaire intitulé Prochainement sur Canal +, avec Daniel Toscan du Plantier.

La naissance des Nuls

En 1986, il fait la connaissance de Chantal Lauby, Dominique Farrugia et Bruno Carette. Cette rencontre va donner une nouvelle dimension à sa carrière à la télévision. En effet, les quatre compères forment Les Nuls, sur Canal+. Ils jouent, la même année, dans la série Objectif Nul (créée par Alain Chabat) qui connaît un grand succès, grâce à ses séquences cocasses. L’année suivante, en collaboration avec Philippe Gildas, ils créent une émission intitulée Nulle part ailleurs, dans laquelle ils présentent des sketches, un faux journal (Le JTN) et de fausses publicités. Le quatuor devient trio, après le décès de Bruno Carette en décembre 1989. Ils poursuivent leurs aventures en élaborant d’autres émissions à succès telles que Les Nuls, L’Emission, ABCD Nul, Cinématon, ou encore Histoire de la télévision qui met en scène la famille Gilet.

Après s’être imposés sur le petit écran et avoir contribué à l’ascension de la chaîne cryptée, les trois acolytes partent à la conquête de l’univers cinématographique, en 1992, en écrivant et jouant dans La Cité de la peur. Sorti en 1994, ce long-métrage, réalisé par Alain Berberian, est un délicieux cocktail de répliques succulentes et de scènes burlesques. Naturellement, il remporte un immense succès.

Chabat en solo

Puis, les trois complices se séparent et Alain Chabat entame une carrière solo. En 1995, il joue le rôle d’un mari macho et trompeur dans Gazon maudit, de Josiane Balasko. Sa prestation dans ce film, où il donne la réplique à Victoria Abril, lui vaut une nomination au César du Meilleur Acteur.

L’année qui suit, Dominique Farrugia lui trouve un rôle dans son premier long-métrage intitulé Delphine 1 – Yvan 0. La même année, il incarne un courtisan dans Beaumarchais, l’insolent d’Edouard Molinaro.

En 1997, il signe le scénario et la réalisation de Didier, dans lequel il joue le rôle-titre, celui d’un labrador qui se transforme en être humain. Pour ce film, il obtient le César de la Meilleure Première Œuvre. Puis, il fonde Chez Wam, sa maison de production. La même année, il interprète un flic craintif, nommé Gérard Delvaux, dans Le Cousind’Alain Corneau avec Patrick Timsit.

En 1998, il obtient un rôle dans Mes amisde Michel Hazanavicius puis revient à la télévision pour présenter de novembre à décembre La Grosse émission sur la chaîne Comédie. En 1999, il est à l’affiche de deux films : La débandade de Claude Berri et Trafic d’influence de son compère Dominique Farrugia. Il réalise également la vidéo Bricol’s Girls, où de charmantes filles, légèrement habillées, donnent des cours de bricolage. En 2000 il étale une fois de plus son talent d’acteur dans la comédie dramatique Le Goût des autres d’Agnès Jaoui.

Astérix, son plus gros succès

En 2001, l’acteur français est au firmament de sa carrière. Il réalise Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, dont il assure également le scénario et la production. Dans la distribution de ce film, tourné au Maroc, à Malte et en France, on retrouve des acteurs tels que Jamel Debbouze, Christian Clavier, Gérard Depardieu ou encore Edouard Baer. Ce long-métrage, qui est une adaptation de la bande dessinée de René Goscinny et Albert Uderzo, remporte un immense succès auprès du public et de la critique, avec quatorze millions d’entrées. La même année, il prête sa voix pour les besoins du film d’animation Shrek et retourne encore à la télévision pour animer un jeu comique intitulé Burger Quiz, sur Canal +.

En 2003, il devient le compagnon de Gad Elmaleh dans Chouchou, la comédie de Merzak Allouache. Il joue d’autres rôles importants notamment dans Mais qui a tué Pamela Rose ? d’Eric Lartigau et Laisse tes mains sur mes hanches de Chantal Lauby.

L’année d’après, il est derrière la caméra dans le cadre du film des Robins des BoisRRRrrr !!!. Il figure dans le casting de Casablanca Driver de Maurice Barthélémy et de Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants d’Yvan Attal. Il fait également, cette année-là, le doublage du célèbre ogre vert dans Shrek 2.

Chabat, maître de la comédie

En 2005, il collabore encore avec Maurice Barthélémy, qui lui offre le premier rôle dans son film Papa. Puis, il connaît un autre succès en devenant le supérieur de Gael Garcia Bernal dans La Science des rêves de Michel Gondry, en 2006. Il donne également la réplique à Charlotte Gainsbourg dans Prête-moi ta main d’Eric Lartigau puis incarne un SDF dans 15 ans et demide Thomas Sorriaux et François Desagnat. Il retrouve également le personnage de Shrek pour Shrek le troisième et met en scène le duo Omar et Fred, accompagné de trois jolies jeunes filles, dans une vidéo intitulée Garage Babes.

Il fait parler de lui en 2008 en entrant dans la peau d’un chanteur ringard, Gilles Gabriel, dans le film La Personne aux deux personnes de Nicolas Charlet et Bruno Lavaine, aux côtés de Daniel Auteuil. Abonné aux personnages atypiques, Alain Chabat interprète la même année le rôle de Rita, un travesti et ami proche de Marie (Emma de Caunes), dans le téléfilm de Canal+ Rien dans les poches de Marion Vernoux, également produit par Chez Wam.

En 2009, il est à l’affiche de la suite du film La nuit au musée de Shawn Levy dans lequel il tient le rôle de Napoléon. Après des rôles dans TrésorLe Siffleur et La Guerre des Boutons, le public retrouve Alain Chabat en 2012, dans le film Sur la piste du Marsupilami, qu'il met lui même en scène. Avec Jamel Debbouze, Lambert Wilson, Fred Testot, Géraldine Nakache ou encore Patrick Timsit, ce film est le quatrième du réalisateur après Didier, Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre et Rrrrrr !!!.

En 2013, classé cinquième au classement des acteurs français les mieux payés avec des revenus 2012 s'élevant à 2 millions d'euros, Alain Chabat enchaîne avec les films TurfL’Écume des Jours et Les Gamins.

Vie privée

Alain Chabat est père de trois enfants, Lucie, Louise et Max, nés respectivement en 1986, 1988 et 1993.

> Son signe astro> Personnalité du prénom Alain> Popularité du prénom Alain

Dernières news sur Alain Chabat

Commentaires sur Alain Chabat

votre film d'après les bandes annonce à l'aire bien et magnifique je viendrai le voir KILLIAN DUPIN 11 ans.
  • 0
  • 0
Anonyme | le 23/02/2012 à 16h01 | Signaler un abus
> Tous les commentaires sur Alain Chabat

La filmographie de Alain Chabat