Alain Cavalier © Visual

Alain Cavalier

Alain Cavalier © VisualAlain Cavalier © Visual
  • Profil mis à jour le 08/01/2014
  • Nationalité :
    Français
  • Date de naissance :
    14 septembre 1931 (âge : 83 ans)
  • Sexe :
    Homme

La biographie de Alain Cavalier

Alain Cavalier est un réalisateur et scénariste français. De son véritable nom Alain Fraissé, il est né le 14 septembre 1931 à Vendôme dans le Loir-et-Cher. Son épouse est l’actrice et Miss France 1954 Irène Tunc.

Alain Cavalier étudie l’Histoire à la Sorbonne, et entre ensuite à l’IDHEC (Institut Des Hautes Etudes Cinématographiques), avant de devenir l’assistant de Maurice de Canonge sur son film Boom sur Paris en 1953, et de Louis Malle sur les films Ascenseur pour l’échafaudet Les Amants, en 1958.

Cette même année, il tourne son premier court-métrage, Un Américain. Suivent des longs-métrages politiques qui, malgré la présence d’acteurs connus, se révèlent être des échecs : Le Combat dans l’île et L’Insoumis.


Dans le souci d’être moins polémique, Alain Cavalier réalise Mise à sac en 1967 et La Chamade en 1968, tous deux adaptés de romans, respectivement The Score de Donald E. Westlake et La Chamade de Françoise Sagan.

Mais alors que ses oeuvres remportent enfin un franc succès, il décide de renoncer à la réalisation. Au bout de huit ans d’absence, il revient finalement avec Le Plein de superen 1976, Martin et Léa, Ce Répondeur Ne Prend Pas De Messagess et Un étrange voyage, qui reçoit le prix Louis Delluc en 1980.

En 1986, son film Thérèseest encensé au Festival de Cannes. Il reçoit même le prix de Jury et est plébiscité aux Césars, en recevant six statuettes, dont celles du Meilleur Film et du Meilleur Réalisateur.


Sept années plus tard, Alain Cavalier tourne un film dénué de dialogues, Libera me, qui aborde les thèmes de l’oppression et de la torture.

À la fin des années quatre-vingt, il décide d’abandonner la fiction pour le documentaire. Il réalise une série de documents, baptisée Portraits, qui s’échelonne entre 1987 et 1990 et comprend vingt-quatre épisodes.

En 1996, Alain Cavalier filme sa rencontre avec sa femme, en HI 8 mm, dans La rencontre et poursuit son travail autobiographique dans Viesen 2000 ou encore René en 2002, qui sera son dernier film. Son journal intime, Le Filmeur, qui débute en 1994 et s’achève en 2005, est présenté au Festival de Cannes en 2005 dans la sélection Un certain regard.


En 2009, il réalise Irène dans lequel il se film en train de relire ses journaux intimes. Deux ans plus tard, il présente Pater au Festival de Cannes grâce auquel il est nommé au César du meilleur réalisateur en 2012.

> Son signe astro> Personnalité du prénom Alain> Popularité du prénom Alain

Dernières news sur Alain Cavalier

Photos et vidéos de Alain Cavalier

> Toutes les photos> Toutes les vidéos
0

La filmographie de Alain Cavalier