Nom de naissance Aki Kaurismäki
Naissance (62 ans)
Orimattila, Päijät-Häme Finlande
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène, Scénariste, Interprète
Avis

Biographie

Frère cadet de Mika Kaurismäki avec quil il crée la société de production Villealfa, qui produira la plupart de ses films, la société de distribution Senso Film, de même qu'une coopérative cinématographique, Filmtotal (à la fondation de laquelle s'associe également Anssi Mänttäri).pagebreakAssistant et scénariste des premiers films tournés par son frère et plus tard de Rosso, il cosigne avec lui en 1981 le Syndrome du lac Saimaa (Saimaa-ilmiö). En 1986-1987, il tourne des « rock-videos » puis aborde le long métrage de fiction avec Crime et châtiment (Rikos ja rangaistus, 1983) suivi de Calamari Union (1985), un film dominé par un étonnant sens de l'absurde, Shadows in Paradise (Varjoja paratiisissa, 1986) le film qui le fera connaître à l'étranger, Hamlet Goes Business (Hamlet Liikemaailmassa, 1987), Ariel (id., 1988), Leningrad Cowboys Go America (id., 1989), dont les anti-héros, « le plus mauvais groupe de rock du monde » se retrouveront aux cotés des Choeurs de l'Armée rouge dans Total Balalaïka Show (id., TV, 1993) et dans Leningrad Cowboys Meet Moses (id., 1994), Dirty Hands (Likaiset kädet, TV, id.), la Fille aux allumettes (Tulitikkutehtaan tyttö, id.), J'ai engagé un tueur (I Hired a Contract Killer, 1990), la Vie de bohème (Boheemielämää, 1991), Prends ton foulard, Tatiana (Pida huivista kiiinni, Tatjana, 1994), Au loin s'en vont les nuages (Kauas pilvetk karkaavat, 1996), Juha (id°, 1999) , traité en film muet d'après un roman finlandais ayant déjà donné lieu à plusieurs adaptations.pagebreak Aki Kaurismäki, notamment dans ce qu'on a pu nommer sa « trilogie prolétarienne » (Shadows in Paradise, Ariel, la Fille aux allumettes) a su imprimer au film finlandais une nouvelle direction, stylisée, voire ascétique, cruelle, éloignée de toute sensiblerie, souvent ironique et d'une lucidité impitoyable sur le « mirage » social et économique de son pays.pagebreak Nourri de culture rock, portant un regard volontiers sarcastique sur les « valeurs » du monde occidental, il a réussi à s'imposer parmi les cinéastes importants des années 1985-2000. Producteur indépendant avec les sociétés Villealfa puis Sputnik, soutenu à l'occasion par des producteurs d'autres pays européens, il a lui-même favorisé l'uvre de plusieurs jeunes cinéastes tels Veikko Aaltonen ou Kari Väänänen.En 2011, son film Le Havre est sélectionné au sein de la compétition officielle du Festival de Cannes. Le réalisateur reçoit ensuite le prix Louis-Delluc après avoir raflé le prix de la Critique Internationale à Cannes. Pour ce film, Aki Kaurismäki est nommé au César du meilleur réalisateur et au César du meilleur film.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2017 L'Autre Côté de l'espoir Réalisateur, Scénariste -
2016 Refugee Réalisateur -
2015 Centro Histórico Réalisateur -
2011 Le Havre Réalisateur, Scénariste -
2009 Un Conte Finlandais Réalisateur -

Dernières News

Le Havre ce soir sur Arte : "Le cinéma d’Aki Kaurismäki est unique"

"Comme Gustave Kervern et Benoît Delépine, Kaurismäki filme des hurluberlus magnifiques."

Premières séances du 15 mars

Claude Lelouch devance James Gray avec Chacun sa vie

Berlinale 2017 : Aki Kaurismäki sacré meilleur réalisateur (Palmarès complet)

Le jury présidé par Paul Verhoeven a également récompensé l’actrice sud-coréenne Kim Minhee.

Stars associées