DR

AMC diffusait hier "Four walls and a roof", l'épisode 3 de la saison 5 de The Walking Dead. Poursuivis par Gareth et les cannibales, Rick et son groupe doivent faire face à la disparition de l'un des leurs. Comment vont-ils gérer la situation ? Attention spoilers. Review.

Review de "Four walls and a roof", l'épisode 3 de la saison 5 de la série The Walking Dead. Attention spoilers.Découvrez la bande annonce de l'épisode de dimanche prochain, l'épisode 4 Je ne cesserai jamais de le rappeler, mais l'une des grandes réussites de The Walking Dead depuis la saison 4 se trouve dans l'approfondissement des personnages. Pas seulement Rick, Michonne ou Daryl, mais également les survivants un peu secondaires, comme Bob (Lawrence Gilliard Jr.). Cet ancien militaire alcoolique a parcouru un long chemin depuis que Daryl lui a sauvé la vie lors du premier épisode de la saison dernière. Et à l'inverse des survivants - maintenant morts - qui ont traversé les trois premières saisons du show horrifique de AMC, Bob Stookey était l'un de ceux qui ont le plus compté, par son évolution, son intégration auprès du groupe et son exploration par Scott Simple et son équipe de scénariste. Des raisons qui font que "Four walls and a roof" est un des épisodes qui va marquer la série, non pas parce qu'il est spectaculaire (ce qu'il n'est pas), mais parce qu'il représente profondément le virage pris par The Walking Dead depuis une saison.Le sors de Bob ne faisait plus de doute à la fin du précédent épisode et sa mort était la seule issue possible. Le survivant, tombé aux mains de Gareth et des cannibales, se réveillait avec une jambe en moins, dévorée devant ses yeux par ses bourreaux. Et le début de "Four walls and a roof" nous confirmait une de nos interrogations : Bob avait-il était mordu par le zombie dans son combat sous l'eau ? Malheureusement, la réponse est oui. Riant de bon cœur,ils soulève son tee-shirt au niveau de son épaule et révèle sa morsure aux cannibales, entrain de mastiquer des morceaux de jambes cuites... Et contaminés. Ces derniers décident donc de rendre Bob à ses amis et de leur tendre un piège... Qui va rapidement se retourner contre eux. Attendant qu'un petit groupe emmené par Rick partent les prendre en chasse, Gareth et ses hommes investissent l'église et menacent les survivants restant. Mais encore une fois, ils ne connaissent pas Rick et le sous-estiment. Caché dans la pénombre il exécute deux des cannibales avant qu'ils ne passent à l'attaque et met en joue Gareth.L'espace d'un instant - alors que ce dernier le supplie de le laisser en vie, promettant de ne plus croiser leur route - la barbarie s'empare de Rick, Sacha et Michonne qui massacrent les derniers cannibales restant. Une brutalité qui révèle qu'il ne faut pas pousser l'ancien shérif à bout, mais choque nos survivants une fois l'acte passé. S'ils ne se transforment pas tel que Gareth l'a prédit - ce dernier pensant qu'ils allaient évoluer, comme eux, dans la mauvaise direction - notre groupe de héros n'a plus aucune foi. "C'est la maison de dieu" déplore Gabriel, que Maggie s'empresse de répondre par un "Non, ce sont 4 murs et un toit". Et si le présent est sombre, un mal qui n'a pas encore trouvé son bien, l'espoir est toujours là, symbolisée par Abraham et Judith. Le premier par sa volonté d'atteindre Washington pour mettre un terme à l'apocalypse, la seconde par la représentation d'une nouvelle humanité, d'un futur meilleur et innocent.Au final "Four Wall and a roof" continue de manière pertinente le travail effectué par Scott Simple jusqu'ici. Et la fin des cannibales ouvre de nouvelles perspectives pour la suite de cette saison 5. D'abord par la piste Beth qui refait surface, mais également par le groupe qui se scinde à nouveau en plusieurs parties.The Walking Dead est diffusée chaque lundi sur OCS Choc, 24h après les US