DR

AMC diffusait hier soir "The Distance", l'épisode 11 de la saison 5 de The Walking Dead. Après une vaine et déprimante chasse à l'eau, nos héros font la rencontre d'Aaron, un étranger qui pourrait changer leur (sur)vie... Review. Attention spoilers.

Review de "The Distance", l'épisode 11 de la saison 5 de la série The Walking Dead. Attention spoilers.J'ai durement critiqué The Walking Dead lors des deux dernières semaines après les épisodes de reprise de la saison 5. Après un mid-season finale puissant qui voyait Beth mourir lors d'un échange avec Dawn, la seconde partie de saison 5 s'est avérée décevante, à cause de redondances dans les épisodes 9 et 10. Redondances dans les dialogues pour Tyreese, et dans les thèmes explorés pour les autres survivants. Mais je dois le dire, cette semaine The Walking Dead nous a offert quelque chose de très bien, un épisode intéressant dans le traitement psychologique de ses héros. Alors qu'ils stagnaient dans la déprime lors des deux derniers épisodes, "The Distance" leur offre une porte de sortie. Ou plutôt une porte d'entrée, vers un nouvel espoir.La série nous introduit un nouveau personnage : Aaron. Il est apparu à la fin de l'épisode précédent devant Maggie et Sacha et se présente comme un représentant d'un lieu extrêmement sécurité et pacifique : Alexandria. Véritable tournant dans les comics The Walking Dead, et qui semble également avoir un énorme rôle à jouer dans la série. Mais avant d'en arriver là, ça n'a pas été une formalité pour Aaron de convaincre Rick qu'il n'était pas dangereux et qu'aucun piège ne lui était tendu. Le shérif barbu ne fait confiance à aucun étranger, et ce, depuis quelques saisons déjà. Après les affrontements avec le Gouverneur et les Cannibales, il ne peut pas risquer de mettre ses amis en danger. Quitte à mettre la liberté de côté pour véritablement les protéger. Une bonne solution ? Par lui, pas de doute, mais les 4 saisons et demi, précédentes nous ont prouvées que quelles que soient leurs décisions, s'installer en lieu sûr ou continuer sur les routes, la mort les attendaient toujours.Mais Aaron offre quelque chose de différent, une sérénité, une simplicité émane de ce personnage. Et Michonne est prête à lui faire confiance et n'hésite pas à ébranler - un peu - le statut de leader de Rick. Si l'espoir semblait envolé lors des épisodes précédents, il commence à renaitre chez certains personnages. L'espoir d'arrêter de survivre et d'enfin vivre. Et c'est ce qu'Aaron leur propose avec Alexandria. Retrouver la liberté qu'ils avaient avant l'apocalypse. Quelque chose que Rick ne peut concevoir, mais va finir par accepter, pour le bien de son groupe. L'épisode a été notamment marqué par de très bons dialogues - une belle amélioration par rapport aux deux précédents - et une grosse avancée dans l'état d'esprit des personnages. Surtout, Aaron et son petit ami Eric sont parfaitement introduits. Ces deux personnages offrent quelque chose de concret dès le départ et on croit à leur histoire d'amour.La dynamique de la suite de cette saison 5 risque fortement de changer avec l'arrivée des héros à Alexandria et les routes américaines s'éloignent... Mais pour combien de temps ? Que cache véritablement Alexandria ? Est-il possible que nos survivants trouvent enfin la paix ? Une nouvelle tranquillité que semble apprécier Rick au vu de sa réaction devant la barrière blindée. Découvrez la bande annonce de l'épisode 12 de la saison 5  (diffusée en France sur OCS)  Romain Cheyron