DR

Dur, dur d’être un ado ? En tout cas, ça donne ces histoires courtes et drôles, diablement déjantées, à voir chaque soir ! Comment s’est montée cette fine équipe ? Télé 7 jours à enquêté…

Dur, dur d’être un ado ? En tout cas, ça donne ces histoires courtes et drôles, diablement déjantées, à voir chaque soir ! Comment s’est montée cette fine équipe ? Télé 7 jours à enquêté…En 2009, l’humoriste Kev Adams sort d’une représentation au Théâtre du Temple. Elisa Soussan, sa productrice et amie, le raccompagne. Il lui propose un détour par le QG où il a rendez-vous avec ses amis. "Je croyais que c’était un bar, se souvient Elisa. En fait, c’était le banc où ils avaient l’habitude de se retrouver". La bande de potes lui raconte dès lors les histoires qui se sont produites autour de ce lieu. Et continuera. La série Soda prend forme… et les amis de Kev figurent au générique en tant que collaborateurs artistiques.Du toc très réalisteQui dit mini budget, dit tournage en décors. Zéro scène d’extérieur, même quand vous voyez les héros, avachis sur leur fameux banc public. Tout est filmé en studio, à Bry-Sur-Marne (Val-de-Marne). Les décorateurs ont peaufiné le moindre détail pour faire plus vrai, avec, par exemple, des traces de doigts sur les murs de l’appartement. En revanche, le pilote de l’émission a été tourné dans un véritable appartement, qui avait également accueilli le film Lol.Un papa venu des Ch’tisLe père d’Adam a – disons – quelques rondeurs. Les créateurs de la série voulaient un physique à la John Goodman (Damages). D’où le choix de Guy Lecluyse, qui a campé l’un des héros de Bienvenue chez les Cht’tis. Un type balèse au CV qui ne l’est pas moins ! "Nous étions persuadé qu’il allait refuser parce qu’il s’agissait d’un projet télé, raconte Elisa. En fait, il a adoré." L’acteur a eu le sentiment de retrouver la série Malcolm, qui raconte le quotidien d’un gamin de 11 ans.Une tronche de cartoonSi le choix du père paraissait évident, d’autres rôles l’étaient infiniment moins. Quand il faut caster Ludo, le bon élève un peu lunaire, tout le monde sèche ! "Un jour, je suis allée photocopier un document et je suis tombée sur Gaël Cottat dans le couloir, raconte Elisa. Il portait un T-shirt Mister Silly (Monsieur Bête de la célèbre série des Monsieur, Madame, ndlr ). Quand j’ai vu sa tête, qui me faisait penser à un dessin animé, je l’ai immédiatement imaginé en Ludo !"Le vrai-faux sourire d’EveQuand Syrielle Mejias passe l’audition pour le rôle d’Eve, cette peste de petite sœur, elle croit avoir lamentablement échoué. Juste avant de partir, elle demande, piteuse, si elle peut faire un stage de classe de troisième chez Calt. En fait, elle a déjà ébloui la directrice de casting. A cet instant, Syrielle porte un appareil dentaire. Quelques mois plus tard, il a disparu quand elle revient pour préparer le tournage. Toute contente, l’actrice en herbe dit à l’équipe que le traitement est fini. Dommage, Car la petite diablesse doit avoir un sourire bagué. Dans la série, Syrielle porte un faux appareil.Adam et Kev, même combat !A ville comme à l’écran, Kev appelle ses parents "Paps" et "Mams". Et comme son personnage, Adam, il affiche un look à l’américaine : jamais sans mes baskets et le plus souvent en jeans. Il est depuis longtemps sponsorisé par une grande marque de chaussures de sports. Celles qu’il porte dans la série.Les répliques qui tuentCertains comédiens en ont inventé comme William Lebghil qui joue Slimane, le meilleur pote d’Adam. Son personnage est persuadé que les filles veulent sortir avec lui. À chaque début de scène, il prononce son fameux "Chaud the night !", un gimmick qu’il a lancé sur le plateau. Et qui est resté…Thomas GAETNER du magazine Télé 7 jours.