DR

La télé américaine a déjà anticipé la victoire d'une femme aux élections, depuis bien longtemps.

Tous les sondages la voient déjà remporter l'élection présidentielle américaine, ce soir. Si Hillary Clinton bat effectivement Donald Trump, elle deviendra la première femme Présidente des États-Unis. Un triomphe historique... que les séries US ont prédit depuis longtemps déjà, et sous toutes les coutures. Une femme à la Maison Blanche, c'est finalement assez banal, pour les passionnés de séries US. Retour sur 10 Présidentes marquantes du petit écran.

La plus old school : Julia Mansfield dans Hail to the Chief (1985)

Patty Duke incarne la première Présidente des USA dans cette grosse sitcom bas de gamme... dès 1985 ! À l'époque de l'URSS, elle doit composer avec les machos de son cabinet et un mari mécontent. L'expérience sera de courte durée : 7 épisodes seulement sur ABC.

La plus classe : Mackenzie Allen dans Commander in Chief (2005)

Geena Davis joue le rôle de cette Vice-Présidente de pacotille, propulsée tout à coup à la Maison-Blanche, après la mort du Président en exercice. Épouse et mère de trois enfants, elle devra en plus faire face à l'hostilité d'un odieux Donald Sutherland, qui fera tout pour qu'elle démissionne ! Davis remportera le Golden Globe de la Meilleure actrice, mais la série ne durera qu'une seule saison.

La plus intelligente - Lisa Simpson dans Les Simpson (1999)

DR

Lisa Simpson est une surdouée, un génie en herbe, une fillette à l'intelligence au-dessus de la moyenne. Et c'est donc à la Maison Blanche qu'on la retrouve, dans l'épisode futuriste, "Les Simpson dans 30 ans", durant la saison 11. Et devinez à quil elle succède à la Maison Blanche ? Donald Trump ! Quels visionnaires, ces Simpson...

La plus futuriste - Laura Roslin dans Battlestar Galactica (2004)

DR

Mary McDonnell ne joue pas exactement la Présidente des USA, à la Maison Blanche, dans la série SF Battlestar Galactica. Il faut dire que la Terre a été détruite. Mais elle est bien la chef de l'exécutif dans ce qui reste de l'humanité, à savoir les Douze colonies. Et même sans bannière étoilée derrière elle, personne ne conteste son autorité ou son charisme.

La plus méchante - Caroline Reynolds dans Prison Break (2006) 

DR

Patricia Wettig incarne l'ennemie juré de Lincoln Burrows et donc de son frère, Michael Scofield. Elle joue un rôle-clé dans la conspiration qui a envoyé Lincoln en prison, puisqu'elle est la sœur de Terrence Steadman, l'homme que Burrows est injustement accusé d'avoir assassiné. Comme beaucoup avant elle, Caroline Reynolds a commencé en tant que Vice-Présidente, avant de devenir la 46e Présidente des États-Unis, après le décès de son prédécesseur.

La plus oubliable - Kathleen Spencer dans Nikita (2013)

DR

Michelle Nolden fut, elle aussi, vice-présidente des USA, avant de jouer la boss du Bureau Ovale, dans la saison 3 de Nikita. La Présidente Kathleen Spencer apparaît dans une dizaine d'épisodes, mais reste un personnage assez anecdotique et bien mal utilisé par la série.

La plus révolutionnaire - Constance Payton dans State of Affairs (2014)

DR

Alfre Woodard, avant d'être la Mariah Dillard de Luke Cage, a joué la première présidente afro-américaine des USA. Une révolution sociale, culturelle et politique, qui semble bien avance sur la réalité actuelle... même si Hillary Clinton pourrait succéder à Barack Obama ce soir.

La plus drôle : Selina Meyer dans Veep (2015)

Julia Louis Dreyfuss a reçu les 5 derniers Emmy Awards de la Meilleure actrice dans une comédie, pour son incarnation délirante de Selina Meyer, cette vice-présidente qui se retrouvera finalement dans le bureau ovale, durant les saisons 4 et 5, avec peu de réussite, mais tellement de plaisir pour nous.

La plus cool - Olivia Marsdin dans Supergirl (2016)

DR

Lynda Carter passe du costume de Wonder Woman à celui de leader du monde libre ! La super-série Supergirl s'est payée l'actrice culte, pour incarner la Présidente des États-Unis, que Kara va devoir protéger d'une attaque alien.

La plus réaliste - Mellie Grant dans Scandal (2017)

Bellamy Young n'est pas encore certaine d'incarner la Présidente en poste, dans la prochaine saison 6 de Scandal (qui commencera le soir des élections). Mais comme Hillary, Mellie Grant a quand même de grands chances de l'emporter. Comme Hillary, elle est une ex-Première dame, qui sacrifié toute sa carrière politique pour permettre à son mari de devenir le Président. Comme Hillary, elle a été une épouse bafouée, trompée et humiliée. Comme Hillary, elle s'est relevée et a repris en main sa propre carrière. Comme Hillary, elle fait face à un "Donald Trump" (le milliardaire mégalo Hollis Doyle). Alors va-t-elle gagner ? Réponse très bientôt, comme Hillary...

Bonus - La plus prophétique - Hillary Clinton dans Sliders (1995)

Dans la vieille série SF, les compagnons de Quinn Mallory se sont retrouvés dans un monde très proche du leur, avec un Clinton au pouvoir. Normal, au beau milieu des années 1990. Saut que là, il s'agissait d'Hillary et non de Bill ! Déjà, la série la voyait dans le bureau ovale. Une véritable prédiction, avec 20 ans d'avance !