X-Files : quand la saison 10 remet en cause les attentats du 11 septembre

x_files.jpg

Pour son revival, la série remet à jour ses théories du complot, avec plus ou moins bon goût.

Dans les années 1990, X-Files tapait du poing sur la table et clamait haut et fort que le gouvernement américain ne disait pas toute la vérité sur les extraterrestres. Vingt ans plus tard, tout ça semble un peu usé et dépassé. Du coup, Chris Carter a été obligé de remettre à jour ses théories du complot. Sauf que celles qui sont exposées dans la saison 10 risquent surtout d'agacer les Américains.

Via le personnage de Tad O'Malley (Joel Mchale), pensé comme un éditorialiste grande gueule à la Fox News, Mulder et Scully se retrouvent embarqués dans une nouvelle doctrine conspirationniste, qui évoque pêle-mêle le réchauffement climatique, la guerre au Moyen-Orient, l'espionnage par la NSA, la militarisation de la police, des camps de prisonniers secrets aux USA, ou encore la "prise de contrôle de l'Amérique par un groupe de l'ONU, dirigé par des élites multinationales." Oui, ça sonne assez drôle. Et les critiques US ont eu d'ailleurs un peu de mal à avaler la pilule.

Du coup, Chris Carter tente de se défendre dans EW : "Nous vivons dans un monde comme celui révélé par Edward Snowden. Nous avons abandonné certains droits et libertés, parce que nous voulions que le gouvernement nous protège, après le 11 septembre. Nous avons admis et accepté l'espionnage par le gouvernement. On n'a rien inventé. Et ça va nourrir tout ce que Mulder et Scully vont faire dans la saison."

Carter se décrit lui-même comme un "observateur intéressé" des théories conspirationnistes, et souligne que pour ce revival, il a étudié différents sites et a même participé à une convention de la conspiration. "J'ai essayé de rester à la page, pour voir ce qu'il est pertinent, crédible et possible de raconter (...) Cela nous a donné un tout nouveau champ de reflexion et a donné à la série une nouvelle vie intéressante et différente de ce qu'il y avait en 2002."

X-Files : les premières critiques de la saison 10 ne sont pas bonnes (reviews)

Mais Chris Carter est peut-être allé trop loin, en relayant la théorie du complot, entourant les attentats du 11 septembre. Selon son personnage, O'Malley, ces attaques terroristes ont eu lieu dans le cadre d'une conspiration, une opération. "Tout cela fait partie d'une conspiration datant du crash d'OVNI à Roswell", lance le personnage au début du premier épisode, rapporte EW.

"Par rapport à ça, je veux dire que Chris Carter ne croit pas à cette théorie", assure le créateur de la série. "Chris Carter est très ouvert d'esprit à propos de ces choses-là. Mais le personnage d'O'Malley y croit. Et il convainc Mulder de croire, pas forcément à ce complot du 11 septembre, mais de croire aux théories qu'il expose. A mon sens, Mulder et Scully ne prennent jamais de position politique, mais cherchent plutôt une nouvelle approche de la vérité."

Et c'est bien connu : la vérité est ailleurs. Rendez-vous le 24 janvier 2016, sur la chaîne FOX, pour découvrir le premier épisode de cette saison 10 de X-Files. En France, elle sera à voir sur M6 dans la foulée.

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues