DR

Jeffrey Wright donne son avis. 

Le gentil Bernard Lowe a tenu un rôle majeur, dans la saison 1 de Westworld. Il était en effet au centre d'un twist majeur, qui aura des répercussions jusque dans la saison 2. Attention spoilers !

En effet, il a été révélé que Bernard était en fait un hôte, un robot conçu sur le modèle du mystérieux co-fondateur de Westworld, Arnold. Et s'il a tenté de mettre fin à ses jours, il a été ramené à la vie par Maeve. Il était ainsi là, dans l'épisode final, lorsque Dolores (Evan Rachel Wood) a tué Ford (Anthony Hopkins) devant les invités du parc. Alors dans quel camp sera Bernard, dans la saison 2 ? Une chose est sûr, il sera déchiré entre sa vie sociale d'être humain normal et la rébellion de ses compagnons robots :

"Il a des défis psychologiques qui l'attendent, dès les premiers épisodes de la saison 2", confie Jeffrey Wright à Deadline. "Et il va avoir d'autres défis à relever au fur et à mesure qu'il accèpte la situation et sa condition."

Les saisons de Westworld ont un titre caché !

Mais l'acteur avoue que son personnage, le plus humain des robots de Westworld, se trouve "dans une position assez particulière, unique, car il a certaines allégeances des deux côtés. Et il le sait. Il a ce cerveau de robot, mais aussi une sorte de situation sociale digne d'un être humain... mais il découvre qu'il est un hôte, et de fait, il va aspirer à l'éveil, comme tous les hôtes. Alors comme vous pouvez l'imaginer, la question qu'il va se poser, dès le départ, c'est : "Où est-ce que je me situe ? Où est ma place dans tout cela ? Nous commençons à partir de là..."

Réponse dans la saison 2 de Westworld, qui sortira le 22 avril prochain sur HBO et en France sur OCS. 

Prochainement au Cinéma