Delcourt

"La série emprunte une pente douce, la même que tant d’autres séries avant elle".

Les amateurs de la série Walking Dead connaissent bien Robert Kirkman, le créateur et scénariste des comics, qui tient un rôle majeur dans la production. Mais ils connaissent certainement moins Charlie Adlard, le dessinateur, qui collabore aux comics (publiés aux éditions Delcourt en France) depuis une décennie, ayant pris la suite de Tony Moore.

"Le comics est la Bible, le vrai Walking Dead, c’est nous", lance-t-il, interrogé par 20 minutes en marge du Festival d'Angoulême. "Même si elle prend des chemins de traverse, tourne autour, la série revient toujours à l’intrigue du comics. Elle n’impacte donc pas mon travail. C’est plutôt nous qui influençons les autres".

The Walking Dead : la saison 9 est déjà en développement

Adlard enchaîne et explique avoir "regardé la série jusqu’à la fin de la saison 4, et c’est… bien. Mais honnêtement, c’était un peu comme faire ses devoirs. J’étais pris entre le plaisir de regarder, et l’obligation de regarder. L’une des raisons pour lesquelles j’avais commencé était de pouvoir en parler avec les fans lors des conventions et des dédicaces. Vous imaginez, je ne pouvais pas leur dire « Je ne sais pas, je ne l’ai jamais vue », ils n’auraient pas compris. À la saison 5, c’est devenu compliqué, elle prenait la place d’une série ou d’un film que je voulais vraiment voir. Puis les saisons se sont enchaînées, et après, il est devenue difficile de rattraper le retard. Je pense que je ne regarderai jamais la suite, ou peut-être lorsque le comics et la série seront finis."

Finalement, Adlard juge de manière cinglante la chute des audiences actuelle, assurant voir "de plus en plus de fans me dire préférer le comics à la série. C’est toujours plaisant à entendre. (rires) Mais c’est aussi le signe que la série emprunte une pente douce, la même que tant d’autres séries avant elle. Il lui reste peut-être deux ou trois ans, tant qu’elle fait de l’argent, mais ce serait dommage qu’elle s’arrête dans l’anonymat."

Prochainement au Cinéma