Une actrice de Plus Belle la Vie accuse un réalisateur d'agression sexuelle

PBLV Coline-d-inca-sybille-cassagne

"Il me plaque contre le mur et me chope les seins", confie Coline d'Inca aujourd'hui.

Le scandale mondial des agressions sexuelles et autres harcèlements en tout genre, autour des plateaux de cinéma ou de séries, continue de livrer son lot de révélations sordides. La France n'est évidemment pas épargnée, à l'image du feuilleton phare du PAF, Plus Belle la Vie.
 
Il y a quelques jours, dans la foulée de l'affaire Weinstein, l'actrice Coline d'Inca a raconté le comportement douteux et brutal d'un réalisateur, à son encontre, sur le tournage de la série de France 3. Celle qui a joué Sybille Cassagne pendant plus de 360 épisodes au Mistral, entre 2008 et 2013, révèle ce qu'elle a subi à l'époque. C'était en 2010 : "Ce réalisateur, sur le plateau d'une quotidienne dans laquelle je joue depuis deux ans… Il me plaque contre le mur et me chope les seins devant tout le monde pour montrer à mon partenaire comment il doit jouer sa séquence. J'ai 18 ans", confie la comédienne, visiblement encore marquée par ce moment douloureux dans sa carrière, mais refusant de donner le nom du réalisateur en question.

Coline d'Inca pointe aussi du doigt l'immobilisme du reste de l'équipe, ceux qui n'ont pas voulu intervenir ni réagir, "car 'c'est un ami du producteur".

Aujourd'hui, la jeune femme âgée de 26 ans a laissé Plus Belle la Vie derrière elle. Mais sa carrière continue. On la retrouvera prochainement sur France 2, dans une nouvelle série, Ben.


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les bourreaux meurent aussi
Chérie, je me sens rajeunir
le bonhomme de neige