DR
DR HBO
DR HBO
DR HBO
DR HBO
DR HBO
DR HBO
DR HBO

True Detective saison 2 : on a vu les 3 premiers épisodes

On a vu les trois premiers épisodes

L'intrigue

Tout aussi riche et condensée que lors de la première saison, l'intrigue de <em>TD2</em> est à tiroirs, entrecoupée de flash-backs (principalement pour expliquer les liens entre les personnages et leurs passifs) et mettra plusieurs épisodes à se dessiner réellement.Dans le premier épisode qui sert surtout à présenter les protagonistes et à renouer avec l'atmosphère générale, on suit une enquête sur la disparition d'un dirigeant d'une petite ville de Californie.Plusieurs personnages vont alors graviter autour de ce fait divers bien moins anodin qu'il n'y paraît, puisqu'il va perturber un business foncier très lucratif mettant aux prises certains des politiques les plus puissants de la région.La découverte du corps torturé de Casper - le fameux disparu - à la fin de l'épisode 1, aura comme effet de réunir trois enquêteurs et sera le véritable point de départ de l'histoire.

Taylor Kitsch

Pas vraiment fan à l'origine de cet acteur américain vu notamment dans John Carter et Savages, on ne peut aujourd'hui qu'être sous son charme en le découvrant dans le rôle de Paul Woodrugh.Tout aussi barré que ses compagnons de route - suicidaire, des fêlures grosses comme le Titanic, et des problèmes sexuels qui n'arrangent rien (heureusement que le Viagra est là) -, ce flic-motard de Los Angeles va initier l'enquête puisque c'est lors d'une sortie nocturne à moto, jouant avec le feu et sa vie, qu'il va découvrir le corps de Casper, assis sur un banc au bord d'une route, torturé, émasculé et les yeux arrachés.Bienvenue dans <em>True Detective</em>.

Rachel McAdams

La comédienne canadienne campe Ani Bezzerides, l'inspectrice de la bande. Elle aussi relativement torturée, accro au jeu autant que Velcoro (Colin Farrell) l'est à la bouteille, cela ne l'empêche pas d'être irréprochable dans son travail et d'être perçue comme une flic intègre et brillante.Entretenant une relation fascinante avec son père (David Morse), une sorte de gourou christique qui aura vraisemblablement un important rôle à jouer dans l'enquête et le parcours d'Ani, elle se retrouve au c?ur de l'intrigue lors de la découverte du corps du notable disparu, retrouvé par Paul Woodrugh (Taylor Kitsch).Avec ce rôle, la jeune actrice prouve après A la merveille et Un homme très recherché qu'elle est décidément l'une des plus douées de sa génération.

Colin Farrell

La star irlandaise campe Ray Velcoro, un dur à cuire, violent, sombre, sans compromis, porté sur la bouteille et dont les démons ne sont jamais très loin.Proche de Frank Semyon (Vince Vaughn) depuis que ce dernier l'a aidé à venger sa femme violée des années plus tôt, Velcoro - père de famille aujourd'hui divorcé - adopte des méthodes souvent illégales pour arriver à ses fins car pour lui, seule compte la finalité, peu importe le chemin emprunté.L'un des camarades de classe de son fils qui avait eu le malheur de se moquer de lui et de le voler s'en souvient encore. Son père aussi.Farrell, habité comme jamais et totalement investi, est exceptionnel dans le rôle de Velcoro et s'impose avec force comme la relève du Rust Cohle (Matthew McConaughey) de la saison 1.

Vince Vaughn

L'acteur américain habitué depuis trop longtemps aux comédies grasses et faciles (Serial Noceurs, Dodgeball) trouve ici un nouveau souffle et entre avec conviction dans la peau de Frank Semyon, un entrepreneur pas très net qui se trouve être au c?ur du business lié à la disparition de Casper.Ancien criminel qui ne semble pas vraiment avoir tiré sa révérence, il est inséparable de sa femme, la belle et flamboyante Jordan (Kelly Reilly, vue dans <em>L'auberge espagnole</em> et Sherlock Holmes), et entretient une étrange relation avec l'inspecteur Ray Velcoro (Colin Farrell) qu'il connaît depuis longtemps et qu'il avait aidé à venger la femme quelques années plus tôt.

Verdict

Si l'époque, les lieux et les personnages sont différents de la première saison, il y a ici une véritable cohérence avec elle : on sait que l'on regarde <em>True Detective</em>, et ce, dès les premiers plans du premier épisode. Et c'est bien là le tour de force réussi par Nic Pizzolatto qui a su d'une saison à l'autre garder sa marque de fabrique et nous plonger une fois encore dans un cauchemar moite et fascinant, terrible et passionnant, porté par des acteurs au sommet et des dialogues au couteau.Dès le générique, magnifique objet formel en surimpression avec une fois encore un tube entêtant de T. Bone Burnett, Pizzolatto nous tient pour ne plus nous lâcher.Justin Lin qui réalise les premiers épisodes se fond avec brio dans ce moule imaginé par le créateur, filme L.A. (que l'on connaît pourtant par c?ur) comme rarement on a vu la Cité des Anges (des Démons ici en l'occurrence), alternant les points de vues sur la ville (passant en un cut d'une caméra zénithale à des gros plans, resserrant sans cesse son emprise), et assurant aussi bien dans les scènes d'action (cadres parfaits, montage inouï) que dans les moments plus posés qu'il dévoile avec une finesse qu'on ne lui connaissait pas.Glauque, sombre, violente, réaliste, choquante, toujours philosophique, pleine de surprises et addictive, cette saison 2 s'inscrit - aussi bien dans le fond que dans la forme - dans la ligne de la saison 1 et c'est principalement ce qu'on en espérait.En attendant d'en découvrir la suite. Le plus vite possible.

Après une première saison exceptionnelle - diffusée l'année dernière aux États-Unis et récemment achevée sur Canal+ - qui avait vu Matthew McConaughey et Woody Harrelson poursuivre un terrible serial killer en Louisiane et sur plusieurs années, la deuxième saison de True Detective qui débarquera sur HBO le 21 juin est extrêmement attendue et sera sans aucun doute l'événement-série de l'été.Avec sa nouvelle intrigue (politico-criminelle), sa nouvelle époque, ses nouveaux lieux (la Californie) et son nouveau casting, c'est un lifting complet que proposera dans quelques jours Nic Pizzolatto pour la suite de son anthologie du crime.A une semaine du début des festivités, Première a eu la chance de découvrir les trois premiers épisodes de cette saison 2, et vous livre son verdict.Attention spoilers.Mathieu Lecerf (@MathieuLecerf)

Prochainement au Cinéma