The Terror
AMC

Un splendide drama historique produit par Ridley Scott, diablement angoissant.

À l'origine, le livre de Dan Simmons (paru en 2007) devait être un long-métrage, signé David Fincher. Pendant une décennie, le scénariste David Kajganich (co-showrunner de la série) a travaillé sur un film The Terror, qui n'a finalement jamais abouti. Et puis Ridley Scott est arrivé et a relancé le projet, repensant l'architecture, pour en faire une mini-série en 10 épisodes. Après Taboo, le réalisateur de Blade Runner a donc repris le chemin de l'empire britannique du XIXe siècle, avec une ambition manifeste.

The Terror, c'est d'abord l'histoire vraie d'une expédition perdue, en 1847. Celle du capitaine Sir John Franklin, qui cherchait le fameux passage du nord ouest, à travers l'Arctique, pour relier l'Atlantique au Pacifique (le canal de Panama n'existait pas encore). Avec deux bateaux et une centaine d'hommes de la Royal Navy, il tenta l'aventure, dans l'enfer glacé du Nunavut, région septentrionale du Canada. Mais ils furent piégés par la glace, prisonniers de la banquise... La série reprend ces événements historiques, tout en introduisant un élément surnaturel, un "mystérieux prédateur", qui traque les équipages de deux navires, selon le synopsis officiel.

Et dans ces deux mots se trouvent toute la puissance narrative de la série : quel est exactement ce "prédateur mystérieux", qui va faire un carnage au sein de l'expédition ? Un Léviathan ? Un Kraken ? Un ours polaire géant ? Ou le pire de tous, l'Homme ? The Terror est une pure série d'ambiance, qui distille l'angoisse, le doute et la peur au goutte à goutte. La tension monte épisode après épisode, alors que les mois passent et que l'espoir de sortir un jour de cette camisole gelée s'amenuise. Les hommes craquent, mangent leurs chaussures, et ne savent plus comment faire pour chasser leurs idées noires... Un véritable show d'horreur psychologique, maquillé dans un drama historique, qui vous oblige à vous poser cette question en permanence : y-a-t-il vraiment un monstre ?

AMC

Une chose est sûre : un "monstre" se cache à l'intérieur de chacun de nous. Surtout dans une situation désespérée. Surtout dans un environnement aussi hostile que l'Arctique. The Terror est, de fait, la série la plus météorologique du petit écran ! Le froid polaire, la glace à perte de vue, la neige qui tombe encore et encore... On claque des dents, depuis son canapé, rien qu'en regardant ce spectacle saisissant, et cette température qui ne semble jamais s'arrêter de chuter. Les décors grandioses (pourtant, tout a été tourné en Croatie !) forment une beauté vénéneuse, qui semblent crier à ces marins de faire demi-tour et de rentrer chez eux, avant qu'il ne soit trop tard.

AMC

La reconstitution est véritablement splendide, et le casting magnétique (Jared Harris en premier lieu), bien aidé par des personnages infiniment développés, rajoute encore au réalisme impressionnant de l'oeuvre. Une vraie merveille visuelle et scénaristique, qui a tout de même le gros défaut de sa qualité : The Terror est une série contemplative, qui prend son temps, vraiment son temps, pour faire monter la pression. Elle aurait probablement gagné à être réduite à huit épisodes (ou peut-être même six) pour gagner en suspense. Pour que l’atmosphère oppressante dans les cales de l'Erebus et du Terror soit plus captivante encore. Parce que oui, l'un des deux navires de l'expédition de Sir John Franklin s'appelait vraiment "The Terror". À croire que l'Histoire avait diaboliquement prévu son coup.

The Terror, en 10 épisodes - aux USA sur AMC depuis le 25 mars et en France sur Amazon Prime Video en US+24.