The Defenders : tout ce qu'on sait sur la série "Avengers" de Netflix

the_defenders_teaser.jpg

La super-série Marvel fait déjà saliver tous les fans de Luke Cage, Daredevil & co. Voilà à quoi s'attendre.

Lors de la Comic Con de New York, le week-end dernier, Marvel Television a frappé fort, en dévoilant le premier trailer d'Iron Fist et surtout en annonçant Sigourney Weaver, au casting de The Defenders. Les producteurs se sont exprimés longuement (cités par Rotten Tomatoes) sur la série chorale des super-héros de Netflix. Et ça promet d'être épique.  Attention spoilers !

QUELLE DATE ?
Le projet a été lancée dès 2013. Mais The Defenders, pensée comme une mini-série événement de huit épisodes seulement, ne partira en tournage que cet automne. Les premières prises de vue auront lieu à New York courant novembre. Sortie attendue durant la deuxième moitié de l'année 2017, sur Netflix.

QUELLE ÉQUIPE AUX MANETTES ?
Marvel Studios et ABC Studios sont toujours les décideurs. Drew Goddard (scénariste d'Alias, Lost et créateur de la série Dardevil) a été nommé directeur exécutif de la série. Il aura un rôle de superviseur, car les showrunners seront, concrètement, Douglas Petrie et Marco Ramirez, ceux qui ont géré la saison 2 de Daredevil (sortie début 2016).

QUEL CASTING ?
Charlie Cox reprendra son rôle de Daredevil, Krysten Ritter celui de Jessica Jones, Finn Jones celui d'Iron Fist et Mike Colter reviendra dans la peau de Luke Cage. Mais ce n'est pas tout.
Certains de leurs acolytes vont également apparaître, comme cela a déjà été annoncé. Elden Henson et Foggy (le pote de Matt Murdoch) sera là. Tout comme Simone Missick et Misty Knight (la flic alliée de Luke Cage). On devrait aussi croiser à nouveau Rosario Dawson, alias Claire Temple, ainsi qu'Eka Darville, qui joue l'assistant de Jessica Jones, Malcolm Ducass. Enfin, Sigourney Weaver endossera donc le rôle de la grande méchante.

jessica-jones-luke-cage.jpg

ILS NE SERONT JAMAIS LES AVENGERS
Il y aura quelques points communs et des comparaisons évidentes, à faire avec les Avengers, leurs homologues du grand écran. Par exemple, comme dans le film de Joss Whedon, en 2010, les Defenders vont s'embrouiller, au départ : "C'est comme de plannifier un dîner, où il faut placer des gens. Normalement, on essaye de faire en sorte que tout le monde s'entende, de mettre les convives à côté de gens avec qui le courant passe bien. Mais nous, bizarrement, nous voulons absolument mettre à la même table des gens qui vont s'embrouiller. C'est ça le drama ! En tout cas, après avoir écrit une bonne partie de l'histoire, je peux vous dire que tous les personnages auront des interactions satisfaisantes."

Cette équipe de super-héros ne sera ainsi jamais pleinement fonctionnelle. Ils ne vont jamais s'organiser en team, comme ont pu le faire les Avengers. "Ils ne sont pas les Avengers, même si eux aussi se battent entre eux de temps en temps. Les Defenders ne formeront jamais une unité propre. Mais ils vont travailler ensemble et ils aussi vont botter des culs !"

UN SHOW PLUS "MATURE"
Si Whedon a tout misé sur le grand spectacle, la série Netflix aura plutôt à coeur de se concentrer sur les personnages. "L'action sera évidemment importante, mais je pense que ce que les gens veulent vraiment voir, ce sont ces guerriers new-yorkais abîmés, réunis dans la même pièce. Cela veut dire qu'il n'y aura pas toujours des combats physiques ou de grands vilains à terrasser ou des bombes prêtes à exposer. Parfois, ce sera des trucs plus petits, plus simples et peut être plus matures."

daredevil_new_york.jpg

NEW YORK, NEW YORK, ENCORE
La Big Apple est une composante majeure de la franchise Marvel de Netflix. De Hell's Kitchen à Harlem, en passant par l'East Village. C'est certain, nos quatre Defenders sont quatre purs New-Yorkais. "Chaque saison de chaque show amène un nouveau look à New York. Nous, nous voulons jouer plus sur la grandeur de New York, son échelle, sa portée, sa taille. On va étendre encore un peu plus le New York de Matt Murdoch."

FIDÈLE AUX SÉRIES PRÉCÉDENTES
Pas simple pour une série chorale comme The Defenders, de reprendre différentes histoires et leurs protagonistes, afin de sortir quelque chose de cohérent. "On ne reprendra pas, littéralement, là où on s'est arrêté avec chacun d'eux. Mais émotionnellement, ils n'auront pas bougé. Ce seront les personnages que vous connaissez. On va essayer de rester fidèle à chacun d'eux."

UNE TOUCHE DE MYSTIQUE
Et quel ton donner à cette histoire ? "Nous avons quatre mythologies au départ. Du crime drama, du crime drama, du crime drama et... du mysticisme, avec Iron Fist. The Defenders aura donc aussi une touche de mystique en elle aussi. Nous allons essayer de rendre hommage à ces quatre mondes. Dans l'idée, ce sera toujours un crime drama, mais avec de nouveaux éléments assez fun".

QUEL MÉCHANT SERA ASSEZ PUISSANT ?
C'est certainement la question qui doit hanter les showrunners de The Defenders. Comment trouver un ennemi assez solide, assez puissant pour justifier la réunion des quatre super-héros ? Et qui soit en plus assez charismatique pour passer après David Tennant/Kilgrave et Vincent D'Onofrio/Kingpin ? Avec Sigourney Weaver, les producteurs ont déjà résolu une partie du problème. 
"C'est vrai que le méchant de l'histoire représente l'un des plus gros défis. Chacun de nos héros a été assez puissant pour abattre seul un adversaire incroyablement fort. Alors maintenant qu'ils sont tous les quatre, il faudra vraiment qu'ils soient confrontés à une menace imposante." Alors peut-être qu'ils seront plusieurs... "Aucune personne seule ne peut s'en prendre aux Defenders, mais nous avons quelques surprises dans notre manche..."


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

The Greatest Showman
Sugarland
Oh Lucy !

PREMIÈRE ACTUS