Amazon

La nouvelle comédie familiale d'Amazon est pleine de bons sentiments. Vraiment trop pleine de bons sentiments.

À l'origine, The Dangerous Book for Boys est un guide. Un livre de conseils un peu spécial, publié par Conn et Hal Iggulden, "destiné aux garçons de 8 à 88 ans". Il couvre une centaine de sujets plus ou moins farfelus, comme savoir construire une cabane dans les arbres, faire pousser un cristal, ou savoir parler aux filles. Un livre qui a manifestement marqué la vie de Bryan Cranston, qui a décidé d'en faire une série. "Il se dégage une vraie sensibilité de ce livre. Je voulais transmettre cette sensibilité pour parler de l'enfance et des garçons qui font des trucs de garçons", confie l'ancienne star de Malcolm et Breaking Bad dans Variety.

Seul problème : The Dangerous Book for Boys, c'est juste un guide. Alors il a fallu tout inventer, pour écrire une histoire avec. Cranston et son acolyte Greg Mottola ont donc créé la famille McKenna, endeuillée par la mort de Patrick, le père. Malade, il a laissé derrière lui sa femme (Erinn Hayes), ses trois garçons, Wyatt (Gabriel Bateman), Dash (Drew Powell) et Liam (Kyan Zielinski), ainsi que son frère jumeau (Chris Diamantopoulos) et sa vieille mère (Swoosie Kurtz). Il a aussi laissé un livre étonnant, destiné à ses garçons. Un livre mystérieux, rempli de conseils et d'astuces. Une sorte de guide, qui leur permettra de grandir et de s'épanouir, malgré son absence.

En fait, ce grimoire fait-maison est une bonne excuse pour envoyer les enfants McKenna dans un monde imaginaire et des séquences fantastiques, où ils peuvent retrouver leur père disparu : "Les règles ici sont la limite de votre imagination", explique Cranston. "Les séquences fantastiques qui sont dans chaque épisode peuvent durer de quelques secondes ou quelques minutes. Mais chaque épisode a un problème très concret à résoudre, en lien avec ce que cette famille traverse. Et la solution se trouve dans ces fantaisies."

Sur le papier, c'est mignon, touchant, adorable. Concrètement, c'est très agaçant. The Dangerous Book for Boys se traduit par 6 épisodes de 30 minutes sacrément mièvres et débordant de bons sentiments. Un enchaînement de leçons de vie sur l'argent qui ne fait pas le bonheur, l'union qui fait la force, le succès qui vient avec les échecs...

Amazon

On n'est pas contre un discours moraliste, s'il est amené avec des pincettes. Mais là, il faut avouer que Bryan Cranston n'a pas lésiné sur le pathos. Difficile de faire plus tire-larmes que le petit garçon qui retrouve son papa décédé, dans son monde imaginaire, pour lui dire à quel point il l'aime. D'autant que, pour équilibrer ces instants "émotion", il a dessiné des personnages cartoonesques un peu grotesques, pour insérer une grosse dose de légèreté - de l'insupportable mamie hippie au tonton demeuré, en passant par les garçons clichés : le sensible, l'intello, et la brute écervelée.

Alors c'est vrai, il se dégage par moment quelques bonnes vibes de The Dangerous Book for Boys. La famille McKenna se révèle être, au fond, relativement attachante. Pas mal de mystère entoure encore l'histoire du père disparu et les gags feront certainement rire les plus jeunes spectateurs. Mais la série a clairement besoin de tempérer son approche mélodramatique et limiter l'humour potache au minimum, pour satisfaire les adultes.

The Dangerous Book for Boys - saison 1 en 6 épisodes sur Amazon Prime Video depuis le 30 mars.

A lire aussi sur Première