Swamp Thing dc
dc

"Une série fantasmagoriquement divertissante et qui n’essaie pas de se prendre au sérieux".

La plateforme américaine DC Universe sortira ce vendredi une troisième série originale. Après le convaincant Titans et l'excellent Doom Patrol, qui vient tout juste d'achever une première saison réjouissante, Swamp Thing prend le relais. Le monstre des marais, adapté des comics des 70's, repris dans les années 80 par le fascinant Alan Moore (le papa de Watchmen), a donc droit à sa série télé. L'histoire suivra d'abord Abby Arcane (Crystal Reed) qui retourne dans sa ville natale de Louisiane pour enquêter sur ce qui semble être un virus transmis par le marais. Elle va faire la rencontre du biologiste Alec Holland (Andy Bean) et plus tard, de la créature terrifiante Swamp Thing (Derek Mears)... La presse US a vu les premiers épisodes et elle a adoré. Visiblement, DC Universe a encore réussi son coup !

Collider est le plus enthousiaste : "Ce 'Bayou Body Horror' de DC est sale, dérangeant et merveilleux (...) Le début de Swamp Thing est un moment génialement délirant et sanglant. Tout comme le comics du début des années 80, j’ai désespérément besoin d'en voir plus et le plus tôt possible !"


Bloody Disgusting estime que cette adaptation jouit d'une "esthétique et d'un visuel vraiment uniques. Chez DC, On n'a rien vu de pareil depuis des années, et la série tire pleinement parti son approche gore de l'univers des super-héros, avec des effets de créature fantastiques et des inspirations d'horreur pure".

We Got This Covered confirme : "Même si les débuts sont plutôt lents, Swamp Thing de DC Universe peut atteindre la même grandeur que son homologue des comics. La série ne m'a pas autant captivé que Titans, et ne possède pas non plus la majesté folle d'un Doom Patrol, mais je suis certain qu'elle va vraiment quelque part. Avec les œuvres d’Alan Moore, Nancy A. Collins et Scott Snyder à sa disposition, il n’ya aucune raison pour qu'elle ne soit pas une réussite".

The Daily Dot juge de son côté : "Peut-être que la série n'embrasse pas totalement l’étrangeté viscérale des BD d’Alan Moore, mais elle est fantasmagoriquement divertissante et n’essaie pas de se prendre plus au sérieux que ne le suggère son improbable postulat de base."

io9.com analyse cette réussite en expliquant que "Swamp Thing se démarque, en mettant la lumière sur les détails de l'arrière-plan du monde dans lequel se déroule l'histoire. Avec une vision sombre des choses cauchemardesques qui se cachent dans les eaux de ce marais..."