FOX

Un arc mythologique toujours aussi faible, mais des épisodes "standalones" très réussis.

Soyons honnêtes, le cru 2016 de X-Files a été une déception majeure. Le revival de la série a été une petite catastrophe, largement soulignée par la critique. Alors pour cette suite pas vraiment espérée, Chris Carter avait la pression. Visiblement, la saison 11, qui a débuté hier soir sur la chaîne américaine Fox, est nettement plus réussie. Si la presse US n'est toujours pas convaincue par les twists biscornus de la mythologie, elle semble avoir apprécié la base du show, c'est à dire ses enquêtes flippantes et paranormales de la semaine.

X-Files : toute la mythologie expliquée jusqu'à la saison 11

Indiewire explique ainsi que "la saison 11 n'est exempte de défaut. Mais c'est une aventure rythmée et centrée sur les personnages, qui semble beaucoup plus cohérente, que ce que nous n'aurions jamais imaginé. Une amélioration considérable par rapport à la saison 10. Pour la première fois depuis longtemps, nous avons envie d'en voir plus !"

Le New York Times s'amuse et estime que la série commence "à ressembler davantage à un club de fans qu'à un show télévisé (...) Mais X-Files produit toujours d'excellents épisodes "standalones". Des heures extrêmement divertissantes, entre effroi, humour autodestructeur et des private jokes intelligentes, que seuls les initiés peuvent vraiment apprécier."

Uproxx est sur la même ligne et estime que cette saison 11 "n'est pas un sommet de X-Files comme le fut la saison 3 en son temps. Parce que trop de temps a passé, trop d'histoires ont été racontées, et le monde est trop différent aujourd'hui. Mais c'est beaucoup mieux que ce que ça aurait pu être, surtout compte tenu de ce que nous avons vu il y a deux ans..."

Forbes est plus dur et assène : "Le premier épisode du retour de X-Files, en 2018, est mauvais. C'est aussi nul que ce que vous craigniez, après ce cliffhanger (à la fin de la saison 10), qui a mis la série dans une position impossible. C'est le genre d'épisode qui fait qu'on se demande s'il y a encore de l'espoir pour la franchise. Mais ensuite ça passe et on avance. Comme il y a 10 épisodes cette saison, il y a plus de possibilités pour créer le genre d'épisodes qui ont fait de la série originale un succès".

Newsday résume finalement : "Après un démarrage décousu et inégal, X-Files se met au travail, et le résultat est plutôt agréable".

Prochainement au Cinéma