Quatre anciens de Buffy nous racontent leurs souvenirs de la série culte

Quatre anciens de Buffy racontent leurs souvenirs

Emma Caulfield (Anya), Marc Blucas (Riley), Juliet Landau (Drusilla), Clare Kramer (Gloria) étaient invités au Paris Manga ce week-end, alors que Buffy contre les Vampires fête ses 20 ans.

Cette année 2017 marque le vingtième anniversaire de Buffy contre les vampires, série culte des années 90, crée par Joss Whedon.
Pour l’occasion, Emma Caulfield (Anya), Marc Blucas (Riley), Juliet Landau (Drusilla) et Clare Kramer (Gloria) ont fait le déplacement à Paris, ce week-end, rencontrer leurs fans au salon Paris Manga, un événement qui met en avant la pop-culture des mangas, des comics, des films et séries télés.

Le casting de Buffy entièrement réuni, 20 ans après

Marc Blucas : "Joss Whedon m’a expliqué que les fans allaient me détester"

En rejoignant la quatrième saison, Marc Blucas avait rapidement réalisé l’impact de la série, en observant les réactions des fans concernant son personnage déprécié. Il interprétait Riley, le petit ami de Buffy (Sarah Michell Gellar), arrivé juste après le départ d’Angel (David Boreanaz), le grand amour de la Tueuse de vampires. "J’ai compris très vite la force de la série. Quand j’ai été casté, Joss Whedon m’a expliqué que les fans allaient me détester. Il avait raison, et c’est toujours vrai aujourd’hui. Mais c’est aussi pourquoi je fais ce métier. On est ici pour faire partie de quelque chose de grand, d’une histoire qui change les émotions. Je suis arrivé quelques saisons après le pilote, et j’ai vu à quel point la série était importante pour les fans. Mon personnage n’était vraiment pas populaire, mais ça me convient parfaitement, parce que ça montre justement l’impact émotionnelle des fans pour la série", déclare Marc Blucas

Buffy devait-elle finir avec Spike ou avec Angel ? La réponse !

Emma Caulfied : "La chaine n’était pas prête à développer une relation homosexuelle"

Emma Caulfield confirme le poids de cette série dans le paysage télévisuel, en revenant sur l’histoire entre Willow (Alyson Hannigan) et Tara (Amber Benson), l’une des premières relations homosexuelles développées sur le petit écran. "Le moment où j’ai compris qu’on allait vraiment toucher le public, c’est quand Joss a introduit l’histoire d’amour entre Willow et Tara. Il s’est énormément battu pour que ça arrive, car la chaine n’était pas prête à développer une relation homosexuelle à cette époque. Il y avait beaucoup de discussions sur ce qu’il avait le droit d’écrire ou non, puis finalement, il a réussi à faire ce qu’il voulait. J’ai pris conscience à cet instant que la série allait faire quelque chose de différent et que ça aurait un impact sur beaucoup de monde", explique Emma Caulfield.
L’actrice revient aussi sur son personnage d’Anya, qui a eu droit à l’une des plus belles évolutions tout le long de la série. "Pour moi la conclusion de mon personnage durant l’épisode final est très satisfaisante dans un sens. Oui, elle se sacrifie, mais c’est pour ses amis et sauver le monde. Je trouve ça très beau, Anya passe du démon vengeur, très égoïste, en véritable héroïne, capable de risquer sa vie, ce qui est la chose la moins égoïste qui existe".  

20 ans déjà : nos années Buffy

Juliet Landau : "J’ai tellement aimé jouer Drusilla"

Juliet Landau et Clare Kramer sont revenues sur le plaisir d’avoir joué deux des ennemies les plus dangereuses que Buffy a dû affronter. 
"J’ai tellement aimé jouer Drusilla. Pour moi c’était jouissif, pour rien au monde j’aurai voulu faire un autre rôle. C’était un vampire formidable. Bon, je reconnais que ça aurait été horrible de voir ce personnage exister dans la vie réelle, car après tout, tuer des enfants c’est pas très cool, mais en dehors de ça, elle était fantastique", d’après Juliet Landau.
Clare Kramer surenchérit sur le côté fun d’interpréter les mauvais personnages." C’était super et c'est surtout plus drôle de jouer des méchants. Par contre, il faut savoir que je ne me suis pas vraiment approprié mon personnage comme si elle était maléfique. J’ai vu Gloria comme une femme désespérée, qui veut juste rentrer chez elle. Elle devait faire toutes ces atrocités pour retourner dans son monde. Pour moi c’était très drôle avec la folie du personnage, les dialogues, et aussi le combat final. Gloria était vraiment une déesse géniale à interpréter". 

Buffy contre les vampires : Clare Kramer (Gloria) balance des secrets de tournage

Clare Kramer : "Si vous voulez une suite, c’est vraiment aux fans de se faire entendre"

Enfin, Kramer a répondu à la question que tout le monde se pose : verra-t-on un jour une suite de la série, avec le retour du casting. "Pour tout vous dire, on ne sait pas, on en a aucune idée. Vous savez, si vous voulez voir une suite ou un film à l’avenir, c’est vraiment aux fans de se faire entendre. Ils doivent en parler sur les réseaux sociaux, parce que aujourd’hui ils ont vraiment un rôle à jouer, une voix qui porte. Regardez ce qu’il s’est passé avec Veronica Mars, et toutes ces séries qui reviennent sous une forme ou une autre. C’est aux fans de faire en sorte que ça arrive", explique l’actrice. Juliet Landau conclut en faisant la petite blague "qu’il ne faudrait pas attendre trop longtemps que ça arrive quand même, car les vampires ne sont pas censés vieillir". 

En attendant de savoir si la Tueuse reviendra un jour, vous pouvez toujours lire la suite des aventures de Buffy contre les vampires sous forme de comics, publiés depuis 2008.

Commentaires

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre