Pourquoi les audiences de Grey's Anatomy sont toujours aussi solides après 13 saisons

greys_anatomy_s13

La série médicale continue de cartonner aux USA, malgré son grand âge.

C'est en vétéran du petit écran américain que Grey's Anatomy a débuté sa 13e saison, en septembre dernier. L'une des séries les plus anciennes de la télé américaine, encore en activité. Vieille, mais encore pleine de vie, comme le montrent les récentes audiences US. Alors que Grey's Anatomy est déjà en pause pour les fêtes (et jusqu'en janvier prochain), un premier bilan s'impose. Et il est très bon, une fois encore.

Certes, Grey's Anatomy affiche une très légère baisse par rapport à l'an passé. Mais les scores du drama médical sont encore largement au-dessus de la moyenne. Depuis deux mois, le show de Shonda Rhimes demeure le drama n°1 du jeudi soir, sur les antennes américaines. Plus encore, c'est le programme n°1 chez les femmes âgées de 18-34 !

Grey's Anatomy, saison 13 : Amelia et Owen séparés pour de bon ?

Dans le détail, Grey's Anatomy conserve 8 millions de téléspectateurs de moyenne en live, pour sa diffusion traditionnelle, et près de 11 millions, quand on rajoute les visionnages décalés (replay, DVR...) sur une semaine. Sur la cible prioritaire des 18-49 ans (le demo), la série affiche également une forme impressionnante, avec un score de 2,1 en moyenne sur sa diffusion en live (et 3.5 sur une semaine), ce qui en fait la 2e série de la télé américaine, le jeudi soir, derrière The Big Bang Theory.

Concrètement, Grey's Anatomy peut espérer rester dans le top 10 des séries les plus suivies de la télé US, cette année encore. Après 13 saisons, c'est assez remarquable. Alors comment expliquer une telle longévité ?

Grey's Anatomy, saison 13 : réconciliation en vue pour Alex et Jo ?

1) Des personnages parfaitement ancrés

Malgré les nombreux départs qui ont eu lieu ces dernières années, et notamment celui de Derek Shepherd (Patrick Dempsey), Grey's Anatomy conserve une base de personnages très forts, que suivent les téléspectateurs depuis une petite décennie, comme Owen, Arizona, Jackson ou April. Sans parler des historiques que sont Meredith, Alex ou Webber. Des personnages que les fans voient évoluer d'année en année et auxquels ils sont indéniablement attachés, et que la série a eu la bonne idée de remettre au centre de l'histoire, depuis l'an dernier.

greys_anatomy_s13_persos

2) L'espoir fou d'une fin heureuse

Les histoires d'amour finissent mal, en général... et surtout dans Grey's Anatomy ! Le divorce guette notoirement chaque couple. Sans parler de la mort, qui rôde dans les couloirs de l'hôpital de Seattle à chaque fin de saison, prête à faucher n'importe lequel des médecins du casting. Pourtant, on a toujours envie de croire qu'une fin heureuse est possible. Shonda Rhimes et ses auteurs ont l'art et la manière de faire vivre un calvaire à leurs héros. Alors on souffre avec eux, en espérant que ça s'arrangera un jour...

3) Des catastrophes toujours plus énormes

C'est aussi pour ses drames épiques et palpitants, qu'on regarde Grey's Anatomy. Un accident d'avion, une tempête mortelle, un ferry qui coule ou un immeuble qui s'effondre ! Seattle est certainement la ville la plus endeuillée d'Amérique, depuis 13 ans. Pour le plus grand plaisir des fans.

greys_anatomy_s13_drama

4) Des cas médicaux toujours plus dingues

Il faut bien avouer qu'on ne comprend jamais rien aux opérations. Et on serait bien mal placé pour confirmer la justesse de telle ou telle vérité médicale, assénée par la série. Mais Grey's Anatomy continue de fasciner par la variété des patients qu'elle propose aux docteurs du Grey Sloan Memorial. Une femme enceinte, atteinte d'un cancer en phase terminal et qui veut survivre coûte que coûte jusqu'à la naissance du bébé. Une greffe de foie qui tourne au pugilat. Un enfant qui meurt sous des décombres, après les négligences d'un propriétaire peu regardant... Toute la misère du monde sur leurs tables d'opération.

greys_s13_meredith

5) Meredith, cette héroïne qu'on adore détester

Elle est indéniablement le personnage central de Grey's Anatomy. Tout tourne autour d'elle. D'ailleurs, la série porte même son nom. Pourtant, il faut bien l'avouer, Meredith Grey est souvent conspuée par les fans. Pas très attachante, ni très sympathique. Pas drôle du tout et franchement pas "cool", elle n'a pas grand chose pour elle. Écrasée par le poids du monde sur ses épaules, la jeune veuve agace au plus haut point. Et c'est aussi pour ça qu'on regarde : parce que Meredith, on adore la détester ! Le plus sadiquement du monde, les fans aiment la voir souffrir et encore plus l'honnir à chaque fin d'épisode. Une martyre magnifique !


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Volontaire
7 Minuti
Ocean's 8

PREMIÈRE ACTUS