Perdus dans l'espace : "On n'a pas voulu ruiner les souvenirs des fans de la série originale"

lost-in-space

Ou comment le reboot de Netflix a rendu hommage au show des 60's, tout en s'en détachant.

"Mon père regardait la série. C'était un grand fan et je l'ai découverte avec lui. Cette vieille version, c'est franchement drôle à voir aujourd'hui. La dynamique familiale est tellement différente de ce qui existe désormais. Et puis leur vision de la technologie du futur..." Taylor Russell n'a que 23 ans. Et elle n'était pas née quand son personnage, Judy Robinson, a fait ses premiers pas à la télévision dans Lost in Space.

Perdus dans l'espace : que vaut le reboot de Netflix ? (critique)

La jeune actrice, que Première a rencontré sur le tournage de la série, reprend aujourd'hui un rôle vieux de 50 ans. Parce que Perdus dans l'espace, ce n'est pas le film raté avec Matt LeBlanc et Gary Oldman. Non, c'est d'abord et surtout la première grande saga SF dans l'espace de la télévision américaine. Avant Star Trek. Un monument du patrimoine télévisuel aux USA, que Netflix et les producteurs ont pris grand soin de ne pas abîmer.

Lost in space famillle

"La série originale, ce sont des souvenirs d'enfance joyeux pour beaucoup de gens. Ce qui veut dire qu'il faut satisfaire une audience nouvelle (celle de Netflix) mais ne pas non plus ruiner les souvenirs des fans plus anciens", nous confie le Production Designer Ross Dempster. "C'est pour ça que j'ai choisi de ne pas trop regarder les designs de la série originale, afin d'avoir une approche plus fraîche. C'est notamment pour ça qu'on a créé ce Robot humanoïde. Pour sortir du vieux cliché du type dans un costume, comme le robot de la série originale..."

Côté scénario, la série a aussi repris une bonne partie de l'intrigue de la première saison de Lost in Space, "celle où ils se retrouvaient coincés sur une seule planète, Priplanus, où la température n'arrêtait pas de grimper, les obligeant à fuir. On s'est dit qu'on ne pourrait pas inventer mieux, alors on a repris l'idée", sourit le co-créateur Matt Sazama. "On a créé une mythologie propre à notre série, certes, mais le Lost in Space original était suffisamment sensé pour ne pas qu'on l'ignore totalement. C'était une série de SF intelligente, ce qui fait qu'on peut la reprendre, reprendre des idées de l'époque, qui n'ont pas l'air totalement dépassé aujourd'hui."

lost space_reboot

Finalement, comme un clin d'oeil ultime, Perdus dans l'espace a fait revenir au casting Billy Mumy, ancien enfant star de la télé américaine, qui jouait le petit dernier de la famille Robinson, à l'époque. Aujourd'hui âgé de 64 ans, il fait un caméo dans la série Netflix et a surtout croisé la route, sur le plateau, de son successeur Maxwell Jenkins : "J'ai pris contact avec lui, effectivement. On a beaucoup discuté, il est très sympa", avoue à Première le tout jeune acteur du reboot. "C'est un honneur de reprendre son rôle de Will Robinson, et en même temps, c'est beaucoup de pression. Mais Bill m'a donné pas mal de conseils." Le passage de flambeau ultime dans le monde de la science fiction.

Perdus dans l'espace - sur Netflix depuis le vendredi 13 avril 2018.


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Charade
Mai 68, la belle ouvrage
La Vita possibile

PREMIÈRE ACTUS