Narcos : qui seront les protagonistes de la saison 3 ? Et après ?

narcos_s3.jpg

Narcos, ce n'est pas l'histoire de Pablo Escobar. C'est celle des cartels de drogue. Et il y a encore de la matière !

"Maintenant que Pablo Escobar est derrière les barreaux, le cartel de Cali contrôle la lucrative - et mortelle - entreprise, qui consiste à mettre de la cocaïne dans les rues de l'Amérique". Journaliste pour Time Magazine, Elaine Shannon décrivait, en 1991, la fin de la domination du célèbre Cartel de Medelin sur le trafic de drogues. À sa place, le Cartel de Cali prenait déjà le pouvoir. Et c'est de cette petite entreprise que traitera la saison 3 de Narcos, comme l'a déjà révélé Netflix, à travers un premier teaser très explicite (ci-dessous). Alors qui sont-ils ? Où sont-ils aujourd'hui ? Et qui leur a succédé par la suite ? Attention spoilers historiques !

La mort de Pablo Escobar n'a pas marqué la fin de la consommation de cocaïne. Bien au contraire, celle-ci n'a fait qu'augmenter, au milieu des années 1990. Après la chute de Don Pablo, c'est donc le Cartel de Cali (du nom de la troisième plus grande ville de Colombie), qui s'est imposé comme le nouveau leader. Une organisation moins violente que celle de Medelin, qui s'appuyait plus froidement sur les pots-de-vin et la corruption, mais qui a tout même réussi à contrôler 90% du marche de la coke, au cœur des 90's ! À sa tête, on retrouve deux frères, Gilberto et Miguel Rodríguez Orejuela, ainsi qu'un troisième larron, José Santacruz Londoño.

Narcos : les 28 erreurs de la série Netflix, selon le fils de Pablo Escobar

Gilberto Rodríguez Orejuela

narcos_damian_alcazar.jpeg

Surnommé le "Joueur d'échec", parce qu'il dirige son entreprise - et sa vie - avec froideur et calcul, Gilberto est l'aîné de fratrie. Déjà vu dans Narcos (joué par Damian Alcazar), il aura manifestement un rôle clé dans la saison 3. Principalement impliqué dans le trafic de marijuana, il bifurque ensuite vers le trafic de cocaïne et profite discrètement de l'effondrement de l'empire Escobar, pour prendre la main. Le domination du Cartel de Cali sera de courte durée, puisqu'au début de l'été 1995, les autorités colombiennes sifflent la fin de la récré. Le 9 juin, Gilberto est arrêté par la police nationale au cours d'une descente chez lui. Emprisonné sur place, ils sera par la suite extradé vers les États-Unis et condamné à 30 ans de prison pour importation de drogue. Il purge actuellement sa peine à l'établissement correctionnel fédéral de Memphis, Tennessee.

Son frère, Miguel, est capturé peu de temps après, le 6 août, dans sa maison de Cali. Également extradé et condamné aux USA, il est actuellement sous les verrous dans le pénitencier d'Edgefield, en Caroline du Sud. Il pourra sortir en 2030. Il aura alors 87 ans.

José Santacruz Londoño

narcos_jose_santacruz_londono.jpg

L'autre fondateur du Cartel de Cali travaillait avec les frères Orejuela depuis les années 1970. Il était surnommé "L'étudiant", parce qu'il était le seul dirigeant du Cartel à être allé à l'Université. Il aurait été ainsi l'architecte de la conception de la chaîne globale de trafic de cocaïne. Lui aussi été arrêté durant l'été 1995, il s'est échappé de la prison de Picota (Bogotá) en janvier 1996. La police a fini par retrouver sa trace à Medellín deux mois plus tard. "Préférant mourir, plutôt que de retourner en prison", rapporte un article d'El Pais, de l'époque, il a été tué alors qu'il tentait de fuir.

Hélmer Herrera

narcos_pacho

C'est le quatrième boss. Il est arrivé un peu plus tard. À la fin des années 1970, le Cartel envoie "Pacho" à New York City pour établir un premier centre de distribution de cocaïne, à une époque où la DEA cherchait plutôt à endiguer la montée en puissance de l'héroïne. Déjà vu dans Narcos, incarné par Alberto Ammann, il devrait avoir un rôle majeur dans la saison 3. Après que toute la petite bande a été arrêtée, "Pacho" s'est rendu en 1996. Emprisonné, il a été assassiné en prison.

Jorge Alberto Rodriguez

narcos_the_400_jorge_alberto_rodriguez

Fils de Gilberto Rodríguez, aujourd'hui âgé de 44 ans il se fait appeler Don Cholito dans les années 1980 et s'impose comme un baron de la drogue, dans le Bronx, à New York. Malgré son jeune âge, il créé une cellule très efficace, connue sous le nom de "The 400" (voir le symbole ci-dessous), qui employait 400 criminels doués, intelligents et très dangereux, dont certains officiels haut-placés du Gouvernement. Sa cellule sera chargée de superviser toutes les expéditions et les distributions de stupéfiants importés aux États-Unis par le cartel de Cali. Les autres cellules lui rendent des comptes et c'est lui qui fait ainsi le lien avec le reste de la famille, en Colombie.
Il prendra rapidement le contrôle du marché de la cocaïne, aux États-Unis, après avoir assassiné son rival, Juan Carlos Melendez. Selon la DEA, Rodriguez était le trafiquant de drogue le plus puissant aux de son époque aux USA. Il est aussi considéré comme l'un des criminels les plus riches de l'histoire, avec une fortune nette estimée de 3,7 milliards de dollars ! 
Il se fait arrêter dès 1990, par les Forces Spéciales, à Tallahassee (Florida), à la réception d'une livraison de 100 kilos. Condamné, il a depuis été libéré et vivrait dans le Bronx.

Le Norte del Valle Cartel

narcos_le_norte_del_valle_cartel.jpg

Opérant principalement dans le nord du département du Valle del Cauca, en Colombie, ce nouveau Cartel accède à la notoriété au cours de la seconde moitié des années 1990, après la chute de Cali. D'abord dirigé par les frères Luis Enrique et Javier Antonio Calle Serna, alias "Los Comba", il a beaucoup évolué au fil des ans et changé de dirigeants au fil des arrestations et des assassinats. Le Cartel de Norte del Valle a pris de l'ampleur, quand certains anciens du Cartel de Cali ont refusé de rendre les armes, après que les frères Rodríguez Orejuela ont été arrêtés. On estime qu'il a exporté plus de 500 tonnes de cocaïne, pour une valeur dépassant 10 milliards de dollars. En 2007, la capture de son dernier leader, Diego León Montoya, a mis un gros coup d'arrêt à l'entreprise. Extradé aux USA, ce dernier a été condamné en 2009 à 45 ans de prison.

Wilber Varel et Los Rastrojos

narcos_wilber_varel.jpg

On sort ici du cartel classique, puisqu'il s'agit carrément d'une organisation paramilitaire de trafic de drogue, engagé dans le conflit armé qui se joue en Colombie depuis des années. Il a été formé notamment, autour de l'ancien Lieutenant du Cartel de Norte del Valle, Wilber Varela, alias "Jabon" et un de ses hommes de main, Diego Rastrojo. Varela est retrouvé mort au Venezuela en 2008. Il aurait été abattu sur ordre d'un de ses hommes, Carlos Mario Jiménez, qui deviendra dans la foulée le nouveau boss du trafic de drogue en Colombie, contrôlant le commerce de la drogue dans dix Etats colombiens. "Macao" de son surnom, a été arrêté et extradé en 2008, vers les USA.

"El Chapo" et le Cartel de Sinaloa

narcos_el_chapo.jpg

Finalement, on imagine que Narcos sera aussi obligée de raconter l'histoire d'El Chapo. Certes, la série quitterait alors la Colombie pour le Mexique, mais Joaquín Guzmán s'est tout de même imposé dans la dernière décennie, comme le premier trafiquant de drogue à l'échelle mondiale. Considéré comme le "trafiquant le plus dangereux du Monde" par les États-Unis, il était à la tête du Cartel de Sinaloa, depuis 2003. Pendant son règne, il aurait accumulé une fortune estimée à 1 milliard de dollars. Il est aujourd'hui sous les verrous, après une évasion et une traque hyper-médiatique, entre 2015 et 2016.

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues