DR

Non, ils n'étaient pas morts.

Si la fin de Lost vous a laissé aussi perplexe que nous, vous trouverez peut-être une certaine forme de réconfort dans les propos de Michael Emerson. Celui qui incarnait Benjamin Linus, sur la mystérieuse île, a livré des explications claires et (assez) précises, sur la signification de ce dernier épisode.

"La seule chose dont je suis sûr, c’est que tout ce que vous avez vu arriver sur l’île est vraiment arrivé; Au moins dans les cinq premières saisons. Tout est réel." a expliqué l'acteur il y a queqlues jours, lors de la Walker Stalker Convention, en Géorgie. Comprenez : les personnages n'étaient pas morts depuis le début et l'île n'était pas une métaphore du purgatoire.

Les plus belles plages de séries télé

Puis, Emerson est revenu sur l'ultime scène, celle de l'Eglise. Et là, son analyse est étonnante : "La fin se déroule dans le futur. Des années, des siècles, des millénaires ont passé. Nous sommes dans une antichambre menant à l’au-delà, à la vie éternelle. Tous les personnages sont venus célébrer la fin de la vie. Ils vont tous franchir le passage et se rendre dans la vie après la mort. Exactement comme dans les oeuvres de Shakespeare, tout le monde se retrouve à deux. Ce sont des couples. Selon moi et selon les règles de Lost, vous pouvez seulement vous rendre au paradis -peu importe comment vous appelez ça- avec quelqu’un qui vous a aimé de toutes ses forces. Pour ce que vous êtes. Un 'miroir rédempteur'' en quelque sorte”.

Quant à Benjamin Linus, qui n'apparaît pas dans cette scène, "il n’a pas trouvé son miroir rédempteur. C’est pour cette raison qu’il ne peut pas partir. Il doit attendre." Alors, convaincus ?

Prochainement au Cinéma