Legion Amahl farouk
FX

De Killing Eve à Legion, en passant par Sense8, on a relevé quelques supercheries très agaçantes pour les téléspectateurs de l'Hexagone que nous sommes.

"Bonjour mademoiselle. Quel est le numéro de le rue s'il vous plaît ?" Avec leur accent à couper au couteau, ils ne trompent personne. Et encore plus quand ils parlent en fautes de grammaire ! Si l'on est bien évidemment ravi de retrouver des personnages français dans les séries américaines (et il y a en a de plus en plus, puisque les séries s'internationalisent de plus en plus), il y a de quoi avoir les oreilles qui saignent, dès qu'ils commencent à ouvrir la bouche.

Trop souvent, ces derniers temps, on a constaté que les producteurs de séries américaines ne prenaient même plus la peine de recruter des acteurs français (ou du moins parlant parfaitement français), pour incarner les ressortissants de notre cher pays. Ce qui donne lieu à des scènes ridicules, perdant toute crédibilité, et bien souvent inaudibles pour le téléspectateur francophone, qui s'échine à regarder en VOST.

Petit exemple édifiant, pour illustrer notre propos : la série de CBS, Zoo (qu'on peut voir en France sur TF1), raconte la révolte des animaux, contre l'Homme, aux quatre coins du monde. Et donc en France, dans le XVIe arrondissement, un ours s'invite dans une superbe demeure et attaque brutalement une Parisienne. Les gendarmes arrivent sur les lieux. Le premier est visiblement français (l'acteur s'appelle Pierre Pichon)... mais son adjointe, elle, lui répond curieusement avec un improbable accent américain ! Et pour cause, cette enquêtrice française est jouée par Caroline Fourmy, une Américaine de Louisiane, qui parle certainement un peu français, mais visiblement pas suffisamment pour jouer une Gendarmette de Paris !

Oui, c'est assez gênant à entendre... Mais après tout, on peut aussi imaginer que la Gendarmette en question est une Américaine naturalisée, qui a décidé de rejoindre les forces de l'ordre (et pourquoi pas ?). Une explication qui ne tient pas, en revanche, pour ces scènes de Killing Eve. Dans l'excellente série de Phoebe Waller-Bridge, la tueuse Villanelle vit à Paris, entre deux missions, dans un superbe immeuble haussmannien. Sa voisine de palier est une vieille dame, Madame Tattevin. Une ancienne Parisienne, on suppose, mais qui parle... avec un accent britannique pour le moins étonnant. Il faut dire qu'elle est jouée par l'actrice anglaise Sonia Elliman ! Sachant que la production a pris soin de tourner en décors réels, en France, on se demande bien pourquoi elle n'a pas choisi une actrice française ou francophone pour jouer la vieille voisine franchouillarde de son héroïne...

Autre tournage parisien et autre incompréhension avec le final de Sense8, sorti en mai dernier sur Netflix. Un épisode qui se passe en grande partie dans notre Capitale, avec pas mal de comédiens locaux (pour jouer les policiers par exemple). Mais lorsque Riley présente sa vieille amie Georges à Will, on déchante quelque peu. Et pour cause, Georges est censée être une patronne française de boîte de nuit (le Sans Jour). Sauf qu'elle parle avec un accent impossible à ignorer pour les Francophones que nous sommes, et qui gâche forcément le personnage. Georges est en effet incarnée par Arly Jover... une Espagnole.
 

Mais tout ça n'est rien à côté de Legion. La saison 2 a clairement commis une énorme boulette de casting, en recrutant Navid Negahban pour jouer le personnage d'Amahl Farouk. En effet, le terrible "Shadow King" est d'origine nord-africaine et on sait qu'il a vécu au Maroc jusqu'au XIXe Siècle. On nous fait donc comprendre que sa langue naturelle est le Français, qu'il utilise à maintes reprises dans la série (c'est d'ailleurs Saïd Taghmaoui qui devait tenir le rôle, à l'origine). Seulement voilà, Negahban, lui, ne parle pas un mot de Français. Si le comédien peut jouer en Anglais, en Perse et même en Allemand, il ne connaissait pas la langue de Molière, jusqu'au tournage de la série Marvel. Et ça s'entend. Horriblement. Quand il n'y a pas carrément d'énormes fautes de conjugaison ou de syntaxe, perdues au milieu de ses grandes phrases philosophiques ! Chaque séquence bredouillée en Français est un supplice pour les téléspectateurs francophones, faisant perdre toute crédibilité au terrifiant Farouk. 
 

À aucun moment, on ne peut penser que le Shadow King parle réellement Français et on se demande encore comment la production a pu lui donner autant de dialogues gaulois à débiter, sans se rendre compte du naufrage linguistique... On en arrive même à voir une certaine similitude entre lui et un certain Joey Tribbiani :

Alors oui, en pleine ère du "Peak TV", à une époque où les séries sont totalement mondialisées, il y a de quoi être agacé par ces flous artistiques, qui peuvent vous ruiner une scène. Des approximations pas très sérieuses, tant on se dit que caster des acteurs parlant français, pour jouer des personnages censés parler français, n'a rien d'insurmontable. Certains font d'ailleurs attention à bien faire les choses. Comme Preacher, qui a introduit Denis dans sa saison 2, un vieil homme de La Nouvelle-Orléans ne parlant que Français et joué par Donald Guttman, un acteur belge. Tout de suite, ça sonne moins artificiel non ?