Les productrices de Un Gars, Une Fille s'énervent après les attaques d'Alexandra Lamy

un gars une fille

Non, elle n'a pas été payée trois fois mois que Jean Dujardin !

En plein mouvement pour l'égalité hommes-femmes dans le monde du cinéma et de la télévision, Alexandra Lamy avait lâché une petite bombe, le mois dernier, en clamant avair été trois fois moins payée que Jean Dujardin, à l'époque de Un Gars, Une Fille. En tout cas dans les premiers temps.

Sauf que l'actrice a peut-être un peu exagéré la réalité et ça, ça n'a pas du tout plu aux productrices de la série de France 2, Isabelle Camus et Hélène Jacques, qui répondent avec un agacement évident :

"Nous avons bien pris connaissance des déclarations d'Alexandra Lamy", lancent-elles dans un communiqué publié par PurePeople. "Nous tenons à apporter des précisions. Nous tenons à rétablir la vérité quant à la différence de traitement de salaire dont celle-ci se dit victime. La première saison ayant été tournée il y a maintenant près de dix-neuf ans, Alexandra Lamy n'a probablement plus la mémoire des cachets qui lui ont été versés."

Selon elles, Jean Dujardin touchait en fait 15% de plus que sa partenaire, "en raison exclusivement de sa renommée acquise dans l'univers de la télé et plus particulièrement dans le domaine de l'humour (...) Nous sommes bien loin du tiers du cachet évoqué par Alexandra Lamy (...) La notoriété est un facteur déterminant pour l'échelle des rémunérations, et cela sans préjugés sexistes. C'est tout simplement la loi du marché", concluent Isabelle Camus et Hélène Jacques, qui veulent surtout faire savoir qu'elles sont "très attachées à l'égalité des sexes".


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Charade
Mai 68, la belle ouvrage
La Vita possibile

PREMIÈRE ACTUS