DR

Nous étions sur le tournage des nouveaux épisodes de la série OCS. Et on a appris beaucoup de choses sur la suite...

C'est l'une des sensations du petit écran tricolore de l'automne 2016 : Les Grands d'OCS ont conquis leur monde, avec une première saison terriblement attachante. Une première saison qui se terminera officiellement la semaine prochaine. Mais pas d'inquiétude. MJ, Hugo, Boogie, Avril, Ilyes & co seront de retour en 2017. OCS a d'ores et déjà commandé une saison 2, qui se filme dans la région tourangelle depuis plus d'un mois. Première s'est rendu sur le tournage, il y a quelques jours, pour prendre la température de cette suite, qui sera forcément attendue au tournant.

Et c'est à la Fac de Tours, dans le bâtiment de l'Université de Droit, que nous avons retrouvé la bande. C'est là que s'est installé le lycée des Grands. Sur le plateau, l'ambiance est studieuse, mais l'osmose est perceptible : "On est resté très potes après le tournage de la saison 1. On se voit très souvent entre nous, après le travail", nous confie l'acteur Sami Outalbali, qui incarne Ilyes. Son camarade de jeu, Grégoire Montana-Haroche (Boogie), confirme : "C'était très cool de retrouver tout le monde. Ce n'est vraiment pas pareil que pour la saison 1, parce que désormais, on connaît les gens avec qui on travaille. On s'entend tous bien et forcément, ça se ressent à l'écran. On est vraiment une bande de potes, hors du tournage."

Mais pas le temps de se disperser sur le plateau de Vianney Lebasque. Les prises s'enchaînent à un rythme intensif. Et d'ailleurs, le ton de la saison 2 ne se prête pas forcément à la grosse déconnade : "On part sur un truc avec des enjeux dramatiques un peu plus lourds. Du coup, entre les prises, on ne peut pas être aussi léger qu'en saison 1", concède Grégoire Montana-Haroche. Il faut dire que nos Grands ne seront plus si "grands", l'an prochain, puisqu'ils seront désormais des "petits" de Seconde : "L'enjeu central de cette saison 2, c'est de les sortir de leur cocon, de leur collège. Avant, ils croisaient des gens qui avaient 4 ans de moins qu'eux. Et maintenant, ce sont eux les petits", nous explique Vianney Lebasque, réalisateur et scénariste de la série. "Ils vont découvrir un monde plus sérieux, plus adulte. Ainsi, les enjeux seront plus forts. Il leur arrivera des choses plus graves. "

Que les fans se préparent : le passage au lycée ne sera pas qu'une grosse partie de rigolade pous nos jeunes héros. "Il y a une insouciance totale au collège, mais au lycée, il faut commencer à se construire de manière plus marquée. On est censé commencer à se responsabiliser. On est censé avoir des opinions personnelles, avoir un avis sur tout." Les auteurs de la série avaient donc envie d'aller chercher des choses plus dramatiques, pour ces nouveaux épisodes. "On a poussé les scripts assez loin. Je m'en rends compte, depuis qu'on a commencé à tourner", poursuit Vianney Lebasque. "Il y a toujours beaucoup d'humour, mais c'est clair qu'on va assez loin dans les émotions et ce qu'on fait subir aux personnages." Son actrice, Pauline Serieys, qui joue la jolie Avril, ne peut qu'acquiescer : "La saison 2 est très chargée. Ce sera assez sombre, surtout pour Avril. Quand on passe une bonne partie du tournage à pleurer, c'est là qu'on se rend compte qu'elle va passer une mauvaise année !"

DR

Alors que va-t-il arriver à ces Grands, dans la saison 2 ? Dispatchée dans des classes différentes, "la bande va se dissoudre quelque peu...", annonce Pauline Serieys. "L'épisode 1, ce sera justement ça : la découverte des classes. Ils vont rencontrer de nouvelles personnes. Ils vont voir qu'ils sont tous un peu séparés et ce sera assez symbolique de la saison 2 entière." La jeune actrice nous révèle au passage qu'Avril commencera l'année en couple avec Boogie, puis "elle va rencontrer un autre garçon et se retrouver dans une histoire un peu compliquée. (...) Ce ne sera pas une relation très saine. Mais du coup, on va la voir sous un jour nouveau. Elle va vraiment se transformer".

De son côté, Boogie se sentira "un peu largué. Il s'imaginait être le roi, mais pas du tout en fait", révèle Grégoire Montana-Haroche. "Il lui arrivera pas mal de galères. Ce ne sera pas une saison très heureuse pour lui. En tout cas au début..." Heureusement, les histoires ne seront pas sombres pour tout le monde. Ilyes, notamment, débarquera avec "une nouvelle coupe de cheveux radicale (à voir dans la vidéo de tournage ci-dessus), qui symbolise le fait qu'il s'assume désormais auprès de ses potes", explique Sami Outalbali. "Il assume sa sexualité. Du coup, lorsqu'il arrive au lycée, il n'a plus ce malaise en lui. Il est vachement libéré." Et MJ dans tout ça ? Sera-t-elle toujours partie ? "MJ existe dans l'épisode 1", rassure Vianney Lebasque, qui précise au passage qu'on ne verra plus du tout le Collège de la saison 1. "Mais le Principal et les profs reviendront quand même, le temps d'un épisode. En revanche, plus de canapé ! On peut imaginer que c'est le petit frère de Boogie qui en profite maintenant..."

DR

Reste à savoir si Les Grands auront toujours autant la côte, auprès du public ado, pendant cette transition lycéenne. "On ne met pas en scènes des clichés sur les ados. On ne se fout pas de leur gueule. On n'est pas dans la vanne. On, est dans quelque chose de très personnel. On raconte la réalité. Avec une mise en scène qui rend les choses belles", répond Sami Outalbali, pour expliquer le succès de la série. Une série qui veut parler "directement aux ados. C'est notre but", poursuit Pauline Serieys. "On n'est pas en train de se moquer, en montrant des puceaux boutonneux complètement débiles. Et en France, je crois que ça manquait une série comme ça."

Le tournage de la saison 2 se terminera dans quelques jours (avec une diffusion courant 2017 sur OCS). Mais déjà, l'équipe regarde vers l'avenir et envisage la suite. Les Grands ne devraient pas s'arrêter de grandir en Seconde. "La Terminale, ce sera sans doute intéressant à explorer", avance déjà Vianney Lebasque, qui laisse entendre que la saison 3 pourrait faire l'impasse sur la Première. "On n'a pas forcément envie de la traiter..." En tout cas, Grégoire Montana-Haroche avoue être prêt à jouer Boogie pendant encore longtemps, "et même à l'emmener à la fac pourquoi pas !"