La Guerre des Mondes revisitée par Canal +
Canal +

La première série SF de la chaîne est relativement inégale, entre une ambiance apocalyptique qui va crescendo et des personnages un peu faibles.

C'est la première fois qu'une création originale de Canal + s'attaque à la science-fiction. Avec La Guerre des mondes, qui commence lundi soir prochain, la chaîne cryptée saute à pieds joints dans le genre et dans l'ambiance apocalyptique du roman culte de H.G. Wells. 

Evidemment, l'adaptation revisite l'histoire, et la situe dans un contexte contemporain, entre la France et l'Angleterre. Dans les Alpes, des astronomes détectent une transmission émanant d’une autre galaxie, prouvant alors l’existence d’une vie extra-terrestre intelligente. La population mondiale retient son souffle à l’affût de nouveaux signes. Elle n’a pas à attendre longtemps. Quelques jours plus tard, l’humanité est détruite ! Seule une poignée d’êtres survivent dans un monde déserté, essayant d'échapper à une guerre d'annihilation, une invasion extraterrestre qui cache bien des mystères.


Quand on pense à La Guerre des Mondes, c'est tout de suite l'adaptation de Steven Spielberg, avec Tom Cruise, qui vient en tête. Un blockbuster hyper-spectaculaire, qui, malgré quelques défauts, réussissait à nous couper le souffle. On ne peut pas vraiment en dire autant de la série. La version Canal + peine à assumer la comparaison. Les astuces de réalisation - pour compenser le manque de budget - s'enchaînent, avec plus ou moins de bonheur. En même temps, les moyens ne sont clairement pas les mêmes qu'une super-production hollywoodienne. Alors c'est par le prisme de la survie que cette Guerre des Mondes franco-anglaise se raconte.

La Guerre des Mondes revisitée par Canal +
Canal +

Une version plus humaine, qui a parfois des allures de Walking Dead. La monde est mort, ceux qui ont survécu cherchent un abris, des ressources, se regroupent, tout en essayant d'éviter les zombies aliens métalliques qui veulent absolument les tuer. Moins une série d'action qu'une série de personnages en somme. Dommage, dans cette configuration, que la vaste galerie de survivants soit aussi inégale, malgré un solide casting, emmené par Gabriel Byrne, Elizabeth McGovern et Léa Drucker.

Howard Overman (Misfits) a quand même réussi à signer une oeuvre SF originale, une variation qui ne manque pas d'intérêt et qui vaut surtout par sa tension permanente et l'atmosphère oppressante de fin du monde, qui fonctionne à plein dans les premiers épisodes.

La Guerre des mondes - saison 1 en 8 épisodes - dès le lundi 29 octobre 2019 sur Canal +