Julianna Margulies : "J'ai beaucoup appris de George Clooney"

the-good-wife-finale1.jpg

L’actrice d’Urgences et de The Good Wife a donné une masterclass à Séries Mania. 

Elle est l’emblématique Carol Hathaway d’Urgences. Mais aussi la courageuse Alicia Florrick de The Good Wife. Elle, c’est Julianna Margulies. Une des plus grandes actrices de série de sa génération, une chouchou du public, comme on a pu le constater lors de la masterclass qui était organisée jeudi soir au Forum des Images dans le cadre du Festival Séries Mania.

Interrogée par Pierre Langlais de Télérama, Julianna Margulies a donc revisité les moments forts de sa carrière, qui a démarré sur grand écran dans un rôle particulier : celui d’une prostituée portoricaine dans Justice Sauvage, un film avec Steven Seagal ("Je ne savais pas qui c'était !").

Originaire de New-York, Julianna voulait au départ être avocate (comme son personnage de The Good Wife) avant de se lancer dans la comédie. Et son parcours dans le métier doit beaucoup au hasard. Elle est ainsi revenue sur son audition pour Urgences, et comment elle a incarné Carol Hathaway pendant six saisons alors que le personnage devait mourir dès le pilote !

"J'allais prendre un autre boulot et finalement ils ont décidé que mon personnage allait être conservé. Heureusement qu'ils m'ont appelée !"

o-george-clooney-julianna-margulies-facebook.jpg

Une aventure qui a beaucoup reposé sur sa complicité avec George Clooney, qui fut son partenaire pendant 5 saisons (elle quitta la série un an après lui) et lui a fait profiter de son expérience : "J'ai beaucoup appris de George Clooney, qui avait joué dans 14 pilotes avant Urgences !, notamment le respect des techniciens."

Immédiatement propulsée au rang de star du petit écran ("j’ai compris le succès international de la série quand un douanier m’a reconnu en Angleterre après la saison 1"), l’actrice a depuis su faire oublier Carol en incarnant Alicia dans The Good Wife, une série où elle a parfois dû tout donner émotionnellement :

"A la télévision, il faut apprendre à se couper du travail. Sur The Good Wife, par exemple, je ne pouvais pas ramener les problèmes du personnage à la maison, ça aurait été invivable."

Très fière du succès de The Good Wife ("je l’avais senti dès le pilote"), Margulies a toutefois décliné la proposition d’apparaitre dans le spin-off The Good Fight, qui était justement présenté à Séries Mania : "ce ne serait pas juste pour les actrices de la série, j'ai eu mon tour, c'est le leur. Par contre, j’attends toujours qu’on m’envoie les DVD, c’est une question de courtoisie (rires)".

Séries Mania : The Good Fight, un spin-off en bêton... dans un gant de velour

Hasard toujours, elle est également revenu sur son apparition dans Les Soprano, qui a bien failli ne jamais se faire : "J'ai d'abord failli refuser le rôle, je n'étais pas à l'aise à cause de la scène où je rampe en sous-vêtements. Mes amis m'ont convaincue de le faire. Je ne devais faire qu’un épisode et finalement on m’a rappelée pour le reste de la saison". 

maxresdefault.jpg


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Apportez-Moi La Tête D'Alfredo Garcia
Le Consul de Bordeaux
L'Oeil du Cyclone