DR

Remarquée ces dernières années au cinéma et à la télévision, Jaimie Alexander explose enfin aujourd'hui au générique de Blindspot. Mais qui es-tu Jaimie Alexander ?

Son visage vous est forcément déjà familier, elle qui a promené son allure et sa beauté évidente - peut-être trop - dans des blockbusters comme Thor et des succès télé comme Kyle XY.
Mais Jaimie Alexander, 31 ans, en a terminé aujourd'hui avec les petites apparitions, aujourd'hui, la jeune actrice explose enfin en tête d'affiche au générique de Blindspot, la nouvelle grosse série de NBC qui cartonne outre-Atlantique et dont TF1 vient d'acquérir les droits de diffusion en France.
Avant de découvrir dans quelques mois cette jolie brune tatouée de partout dans la série-événement, le moment est venu de se familiariser un peu avec elle.

DR

 

>>> Blindspot : la série NBC est le buzz de la rentrée

Née le 12 mars 1984 à Greenville, en Caroline du Sud, aux Etats-Unis, Jaimie grandit dans une famille nombreuse parmi quatre frères. A l'âge de 4 ans, la famille déménage au Texas, c'est là-bas que la jeune fille va développer son amour du théâtre dès l'école primaire, jusqu'au lycée où elle continuera à jouer avec la troupe de la Colleyville Heritage High School de Grapevine, mais refusant un jour de chanter pour les besoisn d'une comédie musicale, elle se fera virer mais cela n'affectera en rien sa passion.

Belle et brillante, Jaimie dégage déjà à l'adolescence ce charme certain qui irradie aujourd'hui, et à 17 ans, elle se lance dans le mannequinat. Elle rencontre alors son manager Randy James, qui officie toujours à ses côtés aujourd'hui. Au-delà de quelques campagnes de cosmétiques, il a des contacts à Hollywood et il lui fait parvenir quelques scripts. Le profil de Jaimie intéresse les sociétés de productions, et elle s'envole pour la Cité des Anges le jour de ses 18 ans.

Après deux ans à courir les castings et à se faire connaître dans les coulisses d'Hollywood, Jaimie a 20 ans lorsqu'elle tourne en 2004 la comédie Squirrel Trap. Une première expérience qui, si la qualité n'est pas spécialement au rendez-vous, lui permet de mettre le pied à l'étrier, et elle enchaîne pendant trois ans avec des productions comme les séries Philadelphia et Standoff ou le film Rest Stop.
En 2007, Jaimie explose une première fois en incarnant Jessi Hollander, alias Jessi XX, dans la série Kyle XY pendant deux saisons.
Par la suite, la jeune femme se partage entre cinéma - Love et autres drogues, Thor, Le Dernier Rempart - et télévision - Les Experts Miami, Nurse Jackie, Bones.

DR

 

Le développement croissant de sa carrière et sa beauté hors-norme finissent par taper dans l'oeil de NBC qui lui offre aujourd'hui le rôle emblématique de Jane Doe, dans la nouvelle série-événement Blindspot que TF1 vient d'acheter.
Dans cette série créée par Martin Gero, Jaimie campe une jeune femme amnésique, retrouvée nue dans un sac au milieu de la rue, le corps recouvert de tatouages. En tentant de comprendre la signification des signes sur sa peau, le FBI découvre que chacun de ses tatouages est la clé pour découvrir l'auteur d'un meurtre irrésolu.
Avec son carton d'audience à la rentrée, Blindspot a été l'une des premières nouveautés de la saison à être confirmée, et c'est donc une saison complète de 22 épisodes qui attendent les téléspectateurs de TF1 dans quelques mois.

DR

Blindspot, by mlecerf

>>> Blindspot : NBC commande une saison complète

Conséquence immédiate à ce carton automnal, Jaimie se voit proposer de plus en plus de projets, et on la retrouvera dans les prochains mois au générique de trois longs métrages très attendus : London Fields avec aussi Cara Delevingne et Amber Heard pour un casting décidément très séduisant ; Broken Vows avec Wes Bentley ; et le troisième volet des aventures de Thor - Thor : Ragnarok -, dont le tournage devrait débuter l'été prochain avec aussi Chris Hemsworth, Natalie Portman et Tom Hiddleston, dans lequel Jaimie reprendra son rôle de Lady Sif.

DR

 

>>> Thor : Ragnarok : le tournage débutera à l'été 2016 en Australie

Une ravissante actrice dont on a donc pas fini d'entendre parler.

DR

Jaimie Alexander, by mlecerf

A lire aussi sur Première