Instinct : la nouvelle série de Jean-Luc Azoulay, le mythique producteur de AB Productions

instinct-.jpg

Ce soir, TF1 débute la diffusion de sa nouvelle série - Instinct -, derrière laquelle se cache le producteur avisé qui a révolutionné les programmes jeunesse : Jean-Luc Azoulay.

Le mois dernier, TF1 diffusait avec succès, puisqu’une seconde salve d’épisodes fut commandée suite aux audiences, la série Contact

Ce soir, c’est au tour d’Instinct d’affronter les téléspectateurs à l’aide d’un pilote en deux épisodes à la suite.  Et si l’on se fie aux  premières critiques de la presse, il y a fort à parier que la série connaisse le même sort. Il faut dire que tout en étant assez classique, l’histoire de Thomas (Olivier Sitruk) policier qui demande à son frère jumeau Mathieude le remplacer, se laisse facilement regarder.
Etonnamment, derrière ces deux séries se cache un producteur dont le nom somme comme une madeleine aux oreilles des téléspectateurs : Jean-Luc Azoulay.
Depuis quelques années en effet le papa du Club Dorothée, mais également de toutes les série AB de notre enfance (Hélène et les garçons et consort) s’est diversifié avec succès  dans les fictions plus « sérieuses », non sans poursuivre avec les créations qui ont fait sa renommée (les Mystères de l’amour ou feu Baie des Flamboyants). 
Avec JLA, la société de production à ses initiales,  il produit en effet Camping Paradis depuis près de 10 ans pour TF1 avec des audiences qui frôlent les 6 millions à chaque épisode. Parallèlement, il produit également Commissaire Magellan, l’un des succès  série de France 3. Une aventure  dans les fictions récurrentes commencée avec la série Navarro en  1999 (faisant suite à Pierre Grimblat qui l’avait créée deux ans plutôt) et L'Instit sur France 2 pendant 6 ans, la même année.

Il est loin le temps où l’on moquait les productions AB (nom de la société de production créée avec son complice des années 80, Claude Berda).  Il y a quelques années  il s’est même frotté aux coproductions internationales de prestiges (Les Rois maudits ou encore Les Liaisons dangereuses par Josée Dayan). Avoir un policier  français récurent sur TF1 serait sans doute une belle revanche.  Et si le succès est au rendez-vous avec la série Instinct, on le regardera certainement même différemment. Il faut dire que  le départ d’Odile Vuillemin de Profilage, de Sagamore Stevenin de Falco et l’arrêt de No Limit, laisse une place vide qu’un producteur avisé comme Jean-Luc Azoulay doit certainement convoiter. 

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues