Emmy Awards : HBO a encore dominé la soirée

makingamurderer.jpg

Le prix de la meilleure progression revient à la chaîne FX.

Netflix a beau être, désormais, pleinement installée dans les foyers américains (et du monde entier), elle peine encore à s'imposer lors des grandes cérémonies (même si ce n'est pas vraiment la priorité du patron, Reed Hastings). Avec sa trentaine de créations "maison", la plateforme de streaming a pourtant quelques atouts de poids dans sa manche, pour inquiéter la concurrence. Mais force est de constater qu'elle n'est pas prête de faire tomber le roi HBO.

Cette année encore, la chaîne du câble américain, propriété du groupe Time Warner, a dominé les débats lors des Emmys 2016, remportant 22 prix (grâce à Game of Thrones et Veep notamment), sur ses 94 nominations. En face, Netflix, sauvé par le documentaire événement, Making a Murderer, se contente de 9 statuettes. Une déception, aux vues des 54 nominations historiques décrochées par le réseau cet été.

Emmy Awards 2016 : Game of Thrones domine le palmarès

Certes, il s'agit là d'un bilan record, dans la courte existence de Netflix. Mais à l'évidence, la plateforme lutte encore pour faire reconnaître son travail auprès des votants de l'Academy. En effet, en 2013, elle décrochait 3 prix (avec House of Cards). En 2014, elle en glanait 7 (grâce à Orange is the New Black). Et l'an passé, seulement 4. Pas ou peu d'évolution pour Netflix, qui voit en plus d'autres outsiders monter en puissance.

La chaîne câblée FX, propriété du groupe Fox Television, s'impose aujourd'hui comme le principal concurrent de HBO, sur la scène des Emmy Awards. Récompensée à trois reprises seulement en 2013 (pour 26 nominations), elle a multiplié par six son nombre de succès, en quatre ans, repartant des Emmys 2016, avec la bagatelle de 18 trophées (pour 56 nominations), grâce, surtout, à American Crime Story et American Horror Story: Hotel. Une progression fulgurante, qui salue le travail réalisé par ce petit network, à l'audience confidentielle.

Les enfants de Stranger Things font le show aux Emmy Awards 2016

Dans le même temps, la rivale Amazon continue aussi sa progression. Après avoir glané ses premières récompenses l'an passé, la plateforme repart des Emmys 2016 avec 6 trophées sous le bras (pour 16 nominations), grâce à Transparent et The Man in the High Castle.

Netflix a donc du chemin à faire, avant de transformer ses succès critiques et populaires en pluie d'Awards, et bouleverser ainsi la hiérarchie très établie de la télé US. La plateforme reviendra certainement encore plus forte, l'année prochaine, avec Stranger Things, Luke Cage ou encore The Crown. De nouvelles créations comme fer de lance, pour faire tomber de son trône HBO, grand vainqueur de la prestigieuse cérémonie pour la 15e année consécutive, hier soir.

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues